Archives du mois : novembre 2004

Dossier France Culture

Qu’il est triste, notre paysage radiophonique belge. Qu’il est gris, consensuel et bêtifiant. N’importe quel auditeur local regrette les bonnes ondes de France Culture qui n’arrosent plus la Belgique en FM depuis novembre 2001. Elle ne reste accessible qu’aux happy few pouvant la recevoir par le câble ou par un très mauvais signal via l’Internet.
Autant dire qu’ici, l’écoute de la chaîne culturelle française relève d’un attachement particulier à la liberté de ton, l’intelligence, l’audace créative… qui la caractérisaient encore il y a peu. En effet, ce sont des échos de plus en plus sombres qui nous parviennent depuis cinq ans.

Ce mois-ci, Jean-Marc Turine a écouté France Culture.
Il nous livre son point de vue sur une catastrophe en cours.

Lire aussi :
– L’interview de Laure Adler (.pdf) parue dans le supplément télé du Monde du 9 juillet 2004
– …et la réponse (.pdf) de DéfenseDeFranceCulture
– Un tract (.pdf) de la CGT-Radio France
– Un manifeste (.pdf) de 1999 (!) pour la défense de France Culture.

Les Bruxellois sont formidables

Média, culture, politique et finances

« Les Bruxellois sont formidables !» ainsi titrait le quotidien Le Soir, dans son édition spéciale «toute-boîte» du 27 septembre 2004 consacrée au lancement de la nouvelle radio «BXL, city radio» lancée par Inadi (TVI/Rossel).
Devons-nous prendre cela comme une action marketing grossière ou comme les manifestations d’une vertu «psycho-médiatico-thérapeutique», dont certains investisseurs financiers ont seuls le secret?

Un article de Carmelo Iannuzzo: Les_bruxellois_formidables(.pdf)

Le module expérimental de l’atelier: ça repart !

14 novembre à 15h15

Cette fois, c’est la bonne, qu’on se le chante ! Rendez-vous au prochain 15/15 au local de l’atelier pour la poursuite des « pas (encore toujours) suspendus… »
De l’écoute, de la découverte, de la profération, de la modulation, de la composition… Mot de passe-(passe) du jour : un égale deux. Nous répétons : deux égalent une.
Les zébats se poursuivront jusqu’aux environs de 20h. Le temps de quelques zébrures…