Archives du mois : janvier 2017

Festival Différent toi-même

Trois séances d’écoute à Forcalquier (France) les 9,10 et 11 février 2017

Le festival Différent toi-même propose des spectacles et des ateliers assurés par des artistes valides et des artistes porteurs de handicap. Le K’fé Quoi , la compagnie Un Brin de Thé et l’association Ensembles et différents invitent le public à partager cette mixité,
dans le but de faire évoluer le regard que l’on porte sur le handicap.
Pour cette première collaboration avec le festival Différent toi-même, L’orage vous propose une sélection 100 % belge de documentaires et fictions radiophoniques !
Trois moments d’écoute à partager (conseillés pour les enfants à partir de 7 ans).
Avec au programme notamment: Je suis Frédéric de Damien Magnette, Anton et Quentin de Vincent Matyn-Wallecan, et Beaux Jeunes Monstres du Collectif Wow !

Plus d’infos: Association L’orage

Entrée libre – Renseignements au 0032 623 57 62 76

Longueur d’ondes, festival de la radio et de l’écoute

14e festival – 31 janvier – 5 février 2017 à Brest (France)

L’escamoteur de Cabiria Chomel a été sélectionnée pour le Prix de la création documentaire radiophonique Longueur d’ondes, catégorie « grandes ondes ».
La remise du Prix aura lieu le samedi 4 février dans la soirée.

A voir aussi: El Gat – une installation audiovisuelle de Chloé Despax
Du vendredi 3 au dimanche 5 février – Le Quartz (En continu)

Retrouvez toute la programmation de la quatorzième édition du festival : grands rendez-vous, rencontres, tables rondes, séances d’écoute, expériences sonores, documentaire, fiction, journalisme, art sonore, etc.

A (ré)écouter sur le site d’Oufipo:
“Pitch me baby !” avec Silvain Gire et Carmelo Iannuzzo
1 h 26

ARTE Radio (Paris) et l’acsr – atelier de création sonore et radiophonique – (Bruxelles) sont deux structures de production qui reçoivent de nombreux projets de documentaires et créations sonores chaque année. Comment opèrent-elles leurs choix ? Pourquoi décident-elles de produire tel ou tel projet plutôt que tel autre ? Pour la première fois, deux producteurs européens importants proposent d’échanger en toute transparence autour de ces questions fondamentales, mais souvent taboues : qu’est-ce qu’un projet radio aujourd’hui ? Comment le penser ? l’écrire ? le proposer ? Comment passe-t-on d’une idée à la mise en ondes ? Quel est le rôle du producteur dans l’accompagnement des auteur(e)s ? En s’appuyant sur de nombreux exemples, en dialogue entre eux et avec la salle, Silvain Gire (cofondateur et responsable d’ARTE Radio) et Carmelo Iannuzzo (délégué de production et responsable de l’acsr) proposaient d’échanger autour de ces questions essentielles.

Dans le cadre du 13e Festival Longueur d’ondes en 2016, Silvain Gire répondait aux questions du procès-verbal d’Oufipo. À écouter ici.

Appel à candidature pour la Coquille 2017

La Coquille fait peau neuve !
Pour entamer l’année 2017, nous vous proposons une succession d’ateliers radiophoniques créatifs et ludiques, propices à l’éclosion d’idées nouvelles et de résultats surprenants !

L’objectif de la Coquille est plus que jamais de favoriser la créativité et la spontanéité au travers d’exercices basés sur des contraintes, sans s’alourdir des notions théoriques liées aux techniques du son.

Bienvenue donc à toute personne désirant s’essayer à des jeux radiophoniques ! Aucun pré requis technique n’est nécessaire pour cette coquille, il vous faut seulement avoir le goût du son, de la voix et être désireux d’explorer différentes formes de narration par le son !
Nous demandons cependant aux participants d’être en possession d’un ordinateur et d’un logiciel son quel qu’il soit (Reaper, Pro Tools, Cubase, Nuendo, Sequoia, Samplitude, live, Ardour, …) car il sera demandé de travailler à domicile entre les rencontres programmées.

Quand ? La seconde session de cette coquille se déroulera du 11 mars au 13 mai 2017, à raison de 2 samedis par mois. Les places étant très prisées (nous ne pouvons accueillir que 8 participants dans nos locaux), nous insistons sur le fait que les futurs participants s’engagent à être présents à TOUTES les sessions. Voir programme ci-dessous.

Coût de la participation : 75 €

Candidature : pour participer, envoyez une lettre de motivation à l’acsr avant le 10 février 2017, dernière limite, à cette adresse : stages@acsr.be

Programme :

Atelier 1 : les samedis 11 et 18 mars (10h-18h)
Animé par Bastien Hidalgo Ruiz & Roxane Brunet.
Pour ce premier module, nous vous convions à une exploration créative et collective du sonore : continuité, perspective et moment choisi par le biais du plan séquence, du tourné-monté et de l’art du haïku Les dispositifs d’enregistrement personnels – même basiques, mais dont l’utilisation vous est confortable – sont bienvenus.

Atelier 2 : les samedis 1 et 22 avril (10h-18h)
Animé par Jeanne Debarsy & Daniel Perez Hajdu.
Création individuelle d’une séquence courte basée sur la musicalité des sons, produits à l’aide de corps sonores variés, et dans le but de définir un univers particulier, de faire naître des émotions par le son.

Atelier 3 : les samedis 6 et 13 mai (10h-18h)
Animé par Sébastien Schmitz et Christophe Rault.
Venez avec un récit court (2-3 minutes max) anecdote, blague, calembour, comptine, que nous enregistrerons en studio ou bien un témoignage pré-enregistré du même format. Ensuite, bruitages, nappes, claviers, objets sonores seront manipulés et orchestrés au service d’une transformation du propos, vers la sublimation, ou le ridicule.
_______________________________________________________________________________________________________________
Au plaisir de vous voir !
La Coquille (acsr)

Séminaire After Empire : melancholia or convivial culture?

Erg séminaire 2017
31 janvier-1er février 2017 à l’erg et à BOZAR
Rue du Page, 1050 Région de Bruxelles-Capitale

Le séminaire et les pratiques organisés par l’Erg en collaboration avec BOZAR , la Cinematek, des radios libres de Bruxelles, explorent les impensés, cultivent le sentiment d’étrangeté face à nos présupposés, nos histoires, nos esthétiques. Film, cri, radio, conférence, poèmes, bande dessinée, les formes sont aussi multiples que les singularités.

Avec entre autre un atelier radio : Dynamite ta conduite en collaboration avec l’acsr & Guillaume Abgrall (La tentative)

Infos: Séminaire After Empire

Carte blanche à Charo Calvo

Dimanche 19 février à 17h
Centre culturel Jacques Franck
Chaussée De Waterloo 94, 1060 Bruxelles

Charo Calvo vous propose en écoute sa dernière création radio, « Qualia » et vous invite à découvrir « Nýey », une pièce de Nicolas Perret et Silvia Ploner.

Qualia, une création sonore de Charo Calvo
2016 – 40min

Cinq femmes artistes provenant de différentes cultures mettent en paroles une expérience physique forte, marquante à vie. L’une d’entre elles ne dit pas la verité. Du langage corporel et du langage parlé. De la richesse du bilinguisme. De la complexité des traductions. De l’usage du sens, du son et des sens.

Réalisation et composition: Charo Calvo
Voix et textes: Kitty Crowther, Zahava Seewald, Meryam Bayram, Sonia Pastecchia.
Traduction et voix française: Laurence Vielle
Enregistrements: Charo Calvo, Bastien Hidalgo
Mastering: Bastien Hidalgo
Produit par ABC Soundproof Australia, avec le soutien de l’acsr et du FACR de la Fédération Wallonie-Bruxelles

+ Nyey, une pièce de Nicolas Perret et Silvia Ploner
2015 – 31min07

En 1963, au large de l’Islande, l’île de Surtsey surgit à la suite d’une éruption sous-marine. La naissance d’une île volcanique est un événement rare et la plupart de ces îles disparaissent
précocement. Cinquante ans après son émergence, Surtsey est toujours tenace mais ses jours sont comptés du fait de l’érosion. Interdite au public, seuls quelques scientifiques y ont accès pour observer et étudier l’explosion du vivant sur cette terre a priori stérile. En tant que plus jeune membre de l’archipel des Iles Vestmann, Surtsey est une fenêtre sur le passé des îles alentours.
Réciproquement, ces dernières sont une fenêtre sur ce que Surtsey pourrait devenir. Ainsi, les scientifiques appréhendent Surtsey comme une capsule temporelle. Empruntant cette approche, Nýey orchestre une conversation, entre l’environnement sonore de l’île et la communauté scientifique qui la contemple, autour des notions de création, de colonisation et de métamorphose d’un territoire.

La fiction radio – entre virtualité et réalité

Dimanche 5 février de 15h à 18h
Un Masterclass en compagnie de Ilinca Stihi (RO) et Charo Calvo (BE)
À L’ACSR, 49 RUE SAINT-JOSSE – sur réservation

Nous vivons dans un monde où l’abstraction prend de plus en plus place et même redéfinit notre perception de la réalité. Entre un monde virtuel numérisé et celui de notre quotidien chargée d’une multitudes de « signes », d’événements sonores, ce monde réel se mêle certes à un monde virtuel grandissant. Notre « ego » se place au centre comme unique instance pour recueillir ces symboles et construire au mieux notre propre univers personnel.

Nous vous proposons une masterclass en compagnie de deux réalisatrices, Ilinca Stihi (Roumanie) et Charo Calvo (Belgique), pour questionner leur écriture sonore – à travers une discussion et l’écoute d’extraits sonores. Le plaisir sera de goûter et de s’immerger dans leur univers, et appréhender la fiction, avec ses multiples images et contrastes sonores. Une particularité que ces deux autrices partagent certainement est de savoir allier la richesse et la minutie dans la forme et le récit, et atteindre au plus près cet idéal de beauté que représente l’objet artistique.

Retrouver tout le programme sur La Semaine du Son
Réservation: reservations@lasemaineduson.be

La radio éclatée

1er février 2017 à 20h15
Entrée gratuite sur réservation

L’acsr vous propose un concert à la Salle gothique de l’Hotel de Ville de Bruxelles sur une proposition de Stephan Dunkelman et dans le cadre de La Semaine du Son qui aura lieu du 30/01 au 5/02/2017 à Bruxelles.

Avec: « Black Bible » de Ilinca Stihi – « Phonobiographie # 1 » de Charo Calvo, « Hörspiel mix » de Amandine Casadamont

 

Photo d’Angélique Tibau

« C’est suite à la projection en Surround de la pièce radiophonique d’Ilinca Stihi « Black Bible » que m’est venue l’idée de proposer une formule d’écoute radiophonique étendue au concert avec orchestre de haut-parleurs. Cela permet d’abord aux créateurs de sortir les espaces de leurs créations de « l’écran d’écoute stéréophonique » pour investir l’espace d’une salle de concert et d’améliorer leur écoute.
J’y ai vu aussi une ouverture de diffusion très intéressante pour ce type de création qui s’apparente plus au concert qu’à une écoute de type radio On peut y retrouver cet échange d’idées sur le vif que l’on peut avoir après un concert de musique. Cela permet, enfin, aux créateurs de rencontrer leur public » Stephan Dunkelman

Cet événement s’inscrit dans le cadre d’un projet européen triangulaire (Semaines du Son de Bruxelles, France, Roumanie). Trois options de spatialisations différentes seront proposées : – MULTICANAL, formule déjà souvent utilisée que ce soit en radio ou en représentation publique – ACOUSMATIQUE, technique de spatialisation utilisée lors de concerts électroacoustique où le compositeur interprète en direct une version développée dans l’espace – IMPROVISÉE, une création radiophonique créée et remixée en direct pour l’espace.

En coproduction avec l’ACSR. Avec l’aide d’ARTeM pour la définition et l’installation du dispositif de spatialisation sonore. Todor Todoroff spatialisera Hörspiel mix d’Amandine Casadamont.

Ecoute de créations radiophoniques – pour que Syntone continue!

Dimanche 22 janvier de 16h30 à 18h
Au Babelmet rue Richard Vandevelde 40 – 1030 Bruxelles

Séances en soutien à Syntone, site d’actualité et critique de l’art radiophonique : http://syntone.fr/ Pour que Syntone continue!
Seront en vente sur place des Carnets de Syntone, revue imprimée trimestrielle.

Au programme et en présence des réalisatrices.:

EL GAT (9’), de Chloé Despax

El Gat est aux aguets, il observe attentif et amusé l’activité incessante sur la Rambla del Raval. À travers les paysages sonores et l’imaginaire des habitants et passants, l’énigmatique Gat va révéler ses vies passées et futures, ses aventures diurnes et nocturnes, dans le mythique quartier du Raval.

Création sonore – Chloé Despax
Photographie – Aylen Torres
Mise en ondes – Damien Magnette
Mixage – Christophe Rault
Poèmes – Mateo Rello
Avec les voix de Carmelo Iannuzzo, Gabriel Mill et Pep Garcia

Une co-production de L’Atelier de Création Sonore Radiophonique (ACSR), dans le cadre du Projet Empreinte et de la Galerie La Place à Barcelone.

ME, MY ENGLISH AND ALL THE LANGUAGES OF MY LIFE (15’34’’), d’Anna Raimondo

Vivant et travaillantdans le monde entier, Anna Raimondo s’interroge sur sa relation avec les diff.rentes langues de sa vie: l’italien, l’espagnol, le français et l’anglais.
Elle décide de suivre un cours de phonétique pour apprendre à parler avec un accent britannique. Quelque part entre le ridicule et le sérieux, l’hésitation et l’encouragement, l’exploration d’Anna invite les auditeurs à une dégustation hybride de langues.

Une production de L’Atelier de Création Sonore Radiophonique (ACSR), dans le cadre du Projet Empreinte.

BRUXELLES SE JOUE! BXL S’AMUSE (28’15’’), de Zoé Tabourdiot

Déambulation dans les rues de Bruxelles à la manière d’un jeu de l’oie: apprendre à connaître sa ville de façon ludique, en écoutant les paroles de Bruxellois!

Mixage: Matthieu Charray

IN-OUÏE #2 – les écoutes radio en partenariat avec l’ONA

Dimanche 15 janvier 2017 de 17:00 à 19:00
au Centre Culturel Jacques Franck
Chaussée De Waterloo 94, 1060 Bruxelles

L’Œuvre Nationale des Aveugles, Cosipie et l’acsr vous ouvrent les portes de la création sonore et radio et vous convient à un voyage immobile pour une séance d’écoute immersive, suivi de rencontres avec des réalisateurs. Poèmes sonores, documentaires, fictions audio, capsules effervescentes diluées ou concentrées en sons ou en paroles vous seront proposés pour une approche variée, et un tant soit peu réflexive sur nos perceptions des bruits, des récits et du monde.
Suite à ces découvertes In-Ouïes, et au partage de ce médium avec vous, nous aimerions développer entre ceux qui le désirent parmi le public aveugle et malvoyant de l’ONA et différents artistes du son, un processus de co-création sonore, en septembre 2017.