Archives de la catégorie : Catégories

Cœur d’aubergine ☆ Pride Festival

Écoute publique en présence du réalisateur

Cœur d’aubergine, un carnet intime de rencontres par application.

Clément, trente-neuf ans, céli­ba­taire, cherche la ren­contre qui va chan­ger sa vie. Armé de son seul smart­phone, il se prête au jeu de la drague et de la séduc­tion en ligne. Bienvenue à bord de ce kaléi­do­scope sonore pour un voyage au centre de Grindr, un docu­men­taire auto­bio­gra­phique où Clément Braive pose un regard sur sa géné­ra­tion et ques­tionne le céli­bat et le désir.


Réalisation : Clément Braive avec la com­pli­ci­té de Laurent Golia
Avec les par­ti­ci­pa­tions de David Serraz, Hervé Guerrisi et Patrick Stephan.
Générique : Ann Gilson
Mixage : Martin Delafosse
Photo : Caroline Mathieu

Une pro­duc­tion de l’as­bl L’Autre

Avec le sou­tien du Fonds D’Aide à la Création Radiophonique de la Fédération Wallonie-Bruxelles, et de l’Atelier de Création Sonore Radiophonique

Dimanche 20 octobre - 18:30
Au Centre Culturel Jacques Franck

Gratuit Réservation obligatoire

Bon, Jean-Michel !

Écoute publique en présence des réalisateurs

Une cassette audio trouvée par hasard.

Dessus, un homme, appa­rem­ment jar­di­nier, s’adresse à un cer­tain Jean-Michel et lui fait part de ses besoins et ses doutes. Intrigué par cette parole per­due, Henri décide de par­tir à sa recherche à bord de son cam­ping-car. Il part alors pour Châtenay-Malabry, petite ville péri-urbaine du sud de Paris où se côtoient parcs et HLM, seul indice géo­gra­phique qu’il pos­sède.

Il tient son jour­nal de bord sur dic­ta­phone et com­mente son périple. Pour recons­ti­tuer le por­trait de cet homme, il va à la ren­contre de jar­di­niers mais plus il avance, plus les indices s’accumulent et les pistes se mul­ti­plient. Il cherche un jar­di­nier dans une ville de jar­di­niers. Déterminé à le retrou­ver, les indices le mènent fina­le­ment sur la piste d’un centre spi­ri­tuel.


Réalisation : Enrico D’Ambrosio, Gildas Bouchaud et Gaëtan Arhuero
Photo : Maëlan Lemeur
Partenariat avec le Centre Culturel Jacques Franck

Samedi 12 septembre - 18:00 

Gratuit - réservation obligatoire

Empreinte — Appel à projet de créations radiophoniques

L’appel « Empreinte » vise le sou­tien aux formes émer­gentes et expé­ri­men­tales de créa­tion radio­pho­nique, au renou­vel­le­ment des formes et des genres.

L’appel « Empreinte » s’a­dresse à tou·te·s les auteur·rice·s‑réalisateur·rice·s rési­dant en Belgique.
Une atten­tion par­ti­cu­lière sera por­tée aux jeunes diplômé·e·s des écoles artis­tiques.
L’appel sou­tient uni­que­ment des formes courtes (docu­men­taire, fic­tion courte, chro­nique poé­tique et sonore, pay­sage sonore, poé­sie sonore, por­trait, carte pos­tale sonore, …)

Les auteur·rice·s‑réalisateur·rice·s soutenu·e·s doivent tout de même abou­tir dans les 6 mois à un objet radio­pho­nique de 5 à 12 minutes maxi­mum.
Les demandes dépo­sées ne peuvent concer­ner des pro­jets qui émanent du FACR :
 — pas de cumul de finan­ce­ment, ni un repê­chage de pro­jet refu­sé au FACR (Fonds d’aide à la créa­tion radio­pho­nique, appel de la Fédération Wallonie-Bruxelles)
 — les pro­jets néces­si­tant un cadre de pro­duc­tion plus consé­quent seront redi­ri­gés vers une demande au FACR, si le comi­té juge que les pro­jets peuvent répondre aux cri­tères de rece­va­bi­li­té du FACR.

Le sou­tien d’Empreinte est de 2.500 euros maxi­mum par pro­jet, en plus de la mise à dis­po­si­tion de locaux et maté­riel (sur 6 jours maxi­mum).

Pour pou­voir sou­mettre un pro­jet :

- L’auteur·rice doit rési­der en Belgique.

- L’auteur·rice doit sou­mettre un dos­sier com­pre­nant synop­sis, note d’intention, pro­po­si­tion de trai­te­ment : 4 pages maxi­mum.

- Un cur­ri­cu­lum vitae de chaque inter­ve­nant artis­tique doit accom­pa­gner le dos­sier.

- Des extraits sonores (de tra­vaux pré­cé­dents ou tra­vaux en cours) peuvent être éga­le­ment pro­po­sés.

date limite de dépôt : ven­dre­di 18 sep­tembre 2020
envoyer à l’adresse sui­vante: empreinte@acsr.be (sous la forme d’un seul docu­ment en for­mat PDF)

Conditions de réa­li­sa­tion :

- Les pièces devront être réa­li­sées dans les 6 mois qui suivent l’acceptation du pro­jet et seront dif­fu­sées en radio et sur notre site.

- 5 à 12 minutes maxi­mum.

Conditions de pro­duc­tion :

- Accès aux stu­dios et au maté­riel de l’ACSR (6 jours maxi­mum).

- Aide bud­gé­taire (2.500 euros max/projet).

- En fonc­tion des besoins et demandes de l’auteur, un accom­pa­gne­ment artis­tique peut être mis en place.

- Le comi­té de lec­ture peut deman­der des pré­ci­sions par mail ou lors d’un ren­dez-vous, affi­ner le pro­jet pour une ses­sion sui­vante.

- Le comi­té de lec­ture devra juger l’am­pleur du pro­jet, et vali­der la mise en pro­duc­tion au regard du mon­tant octroyé.

Pour toute demande d’information com­plé­men­taire — écrire à empreinte@acsr.be

Vite, avant la deuxième vague !

Rêveries, fictions, documentaires et poésie : Emma vous propose une sélection de créations et documentaires sonores du catalogue de l’ACSR pour vous accompagner tout l’été.

Ces podcasts sont à découvrir sans plus attendre sur SoundCloud

On se retrouve en septembre pour de nouvelles créations qui sont en cours de production dans nos studios, et si tout va bien, pour quelques séances d’écoute.
En attendant, l’équipe de l’ACSR vous souhaite de belles vacances si vous en prenez, et un bel été !

Un moine dans la ville

Le por­trait sen­sible d’un jeune homme en ques­tion­ne­ment. Un aper­çu des mots qui se bous­culent dans son esprit alors qu’il semble errer dans une phase de tran­si­tion. Le ver­tige res­sen­ti quand ce qui était n’est plus et que le futur n’existe pas encore. La mai­son de son père comme décor de cette quête de sens.

Des patates et des luttes

« Du poli­tique au poé­tique »

Partons en Belgique pour une balade poé­tique et fes­tive au cœur de luttes contem­po­raines, à tra­vers le prisme de la patate. Qu’elle soit plan­tée, ven­due ou par­fois même arra­chée, voi­ci l’emblématique tuber­cule his­sé au rang d’ob­jet poli­tique. Sur son che­min, s’en­tre­croisent amoureux·ses de la pomme de terre, penseur·euses, acti­vistes, paysan·nes et autant de com­bats revi­si­tés empreints de déso­béis­sance civile.

© Livia Cahn

© Livia Cahn

Festival Interférence_S

Pour la pre­mière édi­tion du fes­ti­val INTERFERENCE_S à Paris, la pro­gram­ma­tion est com­po­sée d’artistes basé·es en Belgique fran­co­phone, soutenu·es par des opé­ra­teurs pres­crip­teurs de la créa­tion radio­pho­nique et sonore comme l’ACSR, Transcultures, le Vecteur, mais éga­le­ment d’artistes français·es. Une rétros­pec­tive dédiée au créa­teur sonore Èlg consti­tue éga­le­ment un des temps forts du fes­ti­val.

Vous y retrou­ve­rez Guillaume Abgrall et Chiara Todaro pour une séance d’é­coute de La Brebis Galeuse, le same­di 11 juillet 2020 à 18h, mais aus­si la Blow Out Session, Dance Divine, Julien Devaux, Sebastian Dicenaire, Èlg, Vincent Epplay & Timo Van Luijk, Dominique Petitgand, Julien Poidevin, Myriam Pruvot, Claudia Radulescu, Anna Raimondo, Thomas Turine, Florian Van de Weyer, VOID, Claire Williams.

Plus d’in­fos et pro­gramme par ici !

Les terrains vagues du sonore

Crédits visuel : Isabelle Sannier

D’un point de vue sonore, le silence n’est pas une absence de son.
Et com­ment pour­rait-il en être autre­ment puisque « Toujours l’exis­tence pal­pite et fait entendre une rumeur qui ras­sure sur la per­sis­tance des repères essen­tiels. »

Alors, je me suis mis en quête dans les ter­rains vagues du sonore, afin d’aus­cul­ter le silence et de ques­tion­ner notre rela­tion au bruis­se­ment du monde.

Zoophonie — Contemporain Animal — épisode n°1 : «Cricetus Leske» (le hamster)

Zoophonie – Contemporain Animal c’est la jour­née d’une femme enga­gée dans la tra­ver­sée de la jungle urbaine qui l’entoure-étouffe-abîme-attriste et qui voit peu à peu l’humanité s’éroder-ébranler-effondrer et puis presque dis­pa­raître.
Z – CA, c’est le cri d’alarme d’une de la meute pour pré­ve­nir les autres qu’elle est en dan­ger immi­nent de dés­in­té­gra­tion.
Z – CA, c’est une longue course-pour­suite-chute.
Dans Z – CA aus­si, l’important c’est l’atterrissage.

(à écou­ter au casque)

Fermeture des locaux de l’acsr

Chers auteurs, chères autrices,
Cher.e.s par­te­naires,
Cher.e.s ami.e.s de l’acsr,

Tel que sou­hai­té par le Comité scien­ti­fique natio­nal et la Fédération Wallonie-Bruxelles, nous pre­nons un ensemble de mesures afin d’as­su­rer la san­té de tous et toutes et de contri­buer à notre niveau à limi­ter la pro­pa­ga­tion du COVID-19.
Nous pre­nons la déci­sion de fer­mer les locaux et stu­dios de l’acsr jusqu’au 3 avril. La situa­tion sera alors rééva­luée.
Les membres de l’équipe seront en télé­tra­vail et res­tent joi­gnables par mail. Les évé­ne­ments qui devaient avoir lieu pen­dant cette période de fer­me­ture seront repro­gram­més dès que pos­sible.

Et pour celles et ceux qui trouvent le temps long, Emma Pajevic vous pro­pose une play­list de créa­tions sonores à redé­cou­vrir sur SoundCloud.

Retrouvez éga­le­ment toute la pho­no­thèque de l’acsr:
http://www.acsr.be/production/

Merci pour votre com­pré­hen­sion et à bien­tôt !

Toute l’équipe de l’acsr
Camille, Emma, Bastien et Carmelo