Archives de la catégorie : Diffusion

Clôture de saison — écoute publique

Babelfish asbl et l’ACSR ont le plai­sir de vous invi­ter au Centre cultu­rel Jacques Franck pour l’écoute publique du docu­men­taire sonore «Quand la mer se retire» d’Aurélie Boudet et Ecaterina Vidick.
L’écoute sera sui­vie du concert de «je suis nor­male», de Micusnule et Kohzo Komori.

PROGRAMME :
19.00 : auberge espa­gnole et drink.
20.00 : écoute de «Quand la mer se retire» (50min) avec la pré­sence de Ecaterina et Aurélie.
21.30 : concert « je suis nor­male » pro­jet musi­cal de Micusnule et Kohzo Komori.
22.30 : concert per­for­mance : Annah à tra­vers la harpe de Chazam et Léa Roger (45min)


«Quand la mer se retire» est le por­trait sen­sible, intime et colo­ré d’Aurélie.

À la veille de ses 34 ans, Aurélie apprend qu’elle est gra­ve­ment malade. Un an après l’annonce de cette mala­die, c’est ici que com­mence l’histoire. Une his­toire vivante, une his­toire ani­mée, pleine d’humour et de joie, autour des moyens qui mènent à la rési­lience lorsque le fil vient à lâcher. Un récit sonore sur la catas­trophe, sur la mala­die, sur la vie, sur la mort et sur ce qu’il y a entre.

Concept, mon­tage, prise de son et réa­li­sa­tion: Aurélie Boudet et Ecaterina Vidick
Avec: Aurélie, Pierre, Iloumaé, Jacqueline et Roger Mise en onde et mixage Jeanne Debarsy
Musique ori­gi­nale: Micusnule
Production: Babelfish asbl

Avec le sou­tien de l’ACSR et du Fonds d’Aide à la Création Radiophonique de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Bivouac radio

20 et 21 avril 2018

Le Monde A l’Envers ?
Pendant 2 jours…
# Ecoutes par­ta­gées, ren­contres radio…

Mais de quel côté du miroir sommes-nous donc aujourd’hui ? Dans quel monde vivons- nous ? Pour ce qua­trième Bivouac avec le Théâtre Albarède, Escapades et Phaune vous invitent à bas­cu­ler dans les uni­vers paral­lèles que la radio sait si bien fabri­quer. Pendant deux jours, on tire avec vous les fils de la créa­tion sonore, en com­pa­gnie d’artistes qui racontent le pré­sent et inventent le futur.
Et vice-ver­sa.

Le Bivouac fait la part belle aux créa­tions de l’acsr en dif­fu­sant sur Phaune Radio et Escapades :

L’Escamoteur de Cabiria Chomel
La pre­mière fois que je suis deve­nue fou(le) de Jeanne Debarsy et Mael Lagadec
John Haute Fidélité de Sebastian Dicenaire
Existence Souterraine de Mathilde Gougeau

Retrouvez tout le pro­gramme en ligne > http://bivouac.phauneradio.com/media/2018_bivouac-programme-web.pdf

L’univers danse le Semah

Diffusion sur Radio Panik 105.4 FM le 9/02/2018 à 12h et sur Radio Campus 92.1 FM le 12/02/2018 à 16h (et redif­fu­sé le jeu­di 16/02 à minuit)

Un docu­men­taire de Anaïs Carton | 2018 | 47min

« L’Univers danse le semah » est un témoi­gnage d’exil. Celui d’une mino­ri­té hété­ro­doxe long­temps per­sé­cu­tée par l’Etat turc, les alé­vis, dont les pra­tiques rituelles sont émi­nem­ment basées sur la musique, la danse et la poé­sie. En quête d’une recon­nais­sance au-delà de l’islam, une par­tie de la com­mu­nau­té des alé­vis de Belgique tente aujourd’hui de pré­ser­ver et redé­cou­vrir ces tra­di­tions musi­cales. Ces formes de résis­tances cultu­relles sont une occa­sion d’explorer de nou­veaux ter­ri­toires poli­tiques et sonores où se réin­vente une parole long­temps bri­mée.

Une pro­duc­tion du Centre bruxel­lois d’action inter­cul­tu­relle avec le sou­tien du FACR de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de l’acsr

Le tigre de papier au Space

Dimanche 7 jan­vier à 17h30
Le Space
Rue de la Clé, 26 — 1000 Bruxelles

Le Space vous invite à expé­ri­men­ter une séance d’écoute radio­pho­nique, confor­ta­ble­ment ins­tal­lés, lumières tami­sées, un ciné­ma pour les oreilles…

La dif­fu­sion sera sui­vie d’un échange avec le public, lieu pri­vi­lé­gié pour entendre les retours et pour­suivre le che­mi­ne­ment avec les per­sonnes qui inter­viennent dans le docu­men­taire, pro­lon­ger ce temps d’écoute…

Dans les débats liés à la dis­cri­mi­na­tion, aux chan­ge­ments de socié­té, aux vio­lences poli­cières, à l’islam, au voile, ou encore à l’histoire colo­niale belge, à la Place Lumumba, aux sta­tues et noms de rue de Bruxelles, cer­taines pen­sées sont res­tées inau­dibles un temps.
Grandi-e-s dans la capi­tale, actives-fs au sein des sphères scien­ti­fiques, éco­no­mi­ques, cultu­relles et socio-poli­tiques belges, 12 inter­ve­nant-e-s évoquent la rela­tion à l’histoire, aux fis­sures, et au sens que l’on se donne.

Réalisation : Elize
Slam de et par Pitcho Womba Konga
Musique : Renoar Hadri
Mixage: Jean Michel Beranger

Avec les paroles de Luc Mubikangiey, Farid El Asri, Fatuma Luanghy, Samira El Mouzghibati, Sihame Haddioui , Youssef Archich, Nganji Mutiri, Pitcho Womba Konga, Hajir Aziz, Zak Chairi, Christelle Pandanzyla , Rachida Aziz … Et les chu­cho­te­ments d’elish
Une pro­duc­tion d’Elisabeth Lebailly avec le sou­tien du FACR de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de l’acsr

Nouvelle réalisation

Diffusion sur Radio Panik 105.4 FM

Mardi 14 Nov 2017 à 12:00

Le Demi Grand Coeur de Michel Berger
un por­trait mys­tique, musi­cal et sen­sible réa­li­sé par Olivier Chevillon et Christophe Rault
une pro­duc­tion Tubes à essais asbl avec le sou­tien de l’acsr et du FACR de la Fédération Wallonie-Bruxelles

Un grand coup de foudre à la base du crâne, des biches dans une forêt qui ont chan­gé sa vie, le son du vent dans les tuyaux, Jeanne d’Arc sur le bûcher, les patates comme des Dieux, les pin­gouins enfin libres, Ilsa la louve des S.S., une baleine avec son balei­neau, Jurassic Parc et sur­tout la musique, encore la musique…

Le tigre de papier

Dans les débats liés à la dis­cri­mi­na­tion, aux chan­ge­ments de socié­té, aux vio­lences poli­cières, à l’islam, au voile, ou encore à l’histoire colo­niale belge, à la Place Lumumba, aux sta­tues et noms de rue de Bruxelles, cer­taines pen­sées sont res­tées inau­dibles un temps.
Grandis dans la capi­tale, actifs au sein des sphères scien­ti­fiques, éco­no­miques, cultu­relles et socio-poli­tiques belges, 13 inter­ve­nants m’ont consa­cré ce temps. Le che­mi­ne­ment cho­ral, tis­sé à par­tir de leurs réponses, évoque la rela­tion à l’histoire, aux fis­sures, et au sens que l’on se donne.
Entre appa­ri­tions, aspi­ra­tions, oublis, il existe une réso­nance de quelque chose qui a tin­té dés le départ. Mais que l’on n’a pas enten­du. Qui entoure un débat avant même qu’il ne com­mence.

Un docu­men­taire radio­pho­nique d’ELIZE
Musique : RENOAR HADRI
Mixage: JEAN MICHEL BERANGER

Une pro­duc­tion d’Elisabeth Lebailly avec le sou­tien du FACR de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de l’acsr | 2017 | 55’

La coquille ON AIR

Les coquilles des modules 2 et 3 seront dif­fu­sées sur radio Panik, tous les jours (du lun­di au jeu­di) dans les mati­nales «Les pro­messes de l’Aube» entre 7h et 9h à par­tir du mar­di 13 juin et ce pen­dant 1 mois. Elles seront aus­si dif­fu­sées sur radio Campus.

Pour écou­ter la pre­mière dif­fu­sion :

On nous a dit de ne pas en parler, mais en on va le faire quand même !

La preuve par le son
Diffusion sur Radio Panik 105.4fm

Samedi 03 Juin 2017 à 15h30

L’Atelier de Création Sonore Radiophonique vous pro­pose d’écouter les pro­duc­tions réa­li­sées lors d’un stage d’une semaine lors duquel Olivier Minot, réa­li­sa­teur pour Arte Radio, France Culture et Radio Canut (la plus rebelle des radios fran­çaises), a pous­sé les par­ti­ci­pants à s’attaquer à des sujets repous­soirs, des sujets que les gens te disent que non faut pas les faire, des sujets que cen­sé­ment ils pas­se­raient pas bien à la radio.

Peut-on être mili­tant sans être chiant ? Y a-t-il des sujets qui ne seraient pas «radio­pho­niques» ?

L’ACSR en mode méga­com­bique ten­te­ra d’apporter à ces deux ques­tions une réponse sonore, sen­sible et ludique.

Gnawas jour et nuit

Illustration : Margaux Nessi

Dans un ter­ri­toire bruxel­lois fer­tile à la créa­tion, à la dif­fu­sion cultu­relle et dans le contexte actuel trou­blé, une par­tie de la com­mu­nau­té maro­caine de Belgique per­pé­tue une branche cap­ti­vante de son héritage,la musique gna­wa, une musique spi­ri­tuelle, de transe, intro­duite dans le monde arabe par les esclaves noirs.
Aujourd’hui, ses membres résistent à leur manière en trans­met­tant loca­le­ment l’esthétique envoû­tante d’une musique por­tée par les chants et les sono­ri­tés cap­ti­vantes des ins­tru­ments qui lui sont propres (le guem­bri, le tbel et les qrâ­qeb).

Une pro­duc­tion de Julien Crespin et Chloé Despax, avec le sou­tien du FACR de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de l’acsr | 2017 | 50min

Le 16 avril à 17h: Dimanche Gnawa à NGHE : Écoute en avant pre­mière du docu­men­taire dés 17h
sui­vi d’un mini concert Maâlem Dris, solo guem­bri et voix et d’un repas cous­cous mai­son.
NGHE, 6 rue des Mariniers
1080 Molenbeek Bruxelles
Prix Libre.

Le 17 avril à 12h15: Diffusion sur Radio Panik 105.4FM en pré­sence des réa­li­sa­teurs

Le 21 Mai 2017 à 17h: Écoute au Centre Culturel Jacques Franck + concert acous­tique de Maalem Hicham Bilali, solo guem­bri et voix