Archives de la catégorie : Performance

Nouvelle saison d’écoutes au Jacques Franck

Jeudi 26 sep­tembre 2019 de 18h à 22h
Chaussée de Waterloo, 94 — 1060 St-Gilles
Entrée libre — réser­va­tion sou­hai­tée en écri­vant à atelier@acsr.be

C’est la ren­trée et l’occasion de se revoir au cours d’une soi­rée concoc­tée en par­te­na­riat avec le Jacques Franck. Amenez de quoi gri­gno­ter et boire, on fête­ra ensemble les trois pièces pri­mées en 2019.

Au pro­gramme:
18h: Extrait du der­nier docu­men­taire de Guillaume Istace, L’envol de l’école, un car­net de bord sonore en 6 épi­sodes d’une démarche à l’ambition folle : réin­ven­ter l’école..
Extrait vidéo en ligne

19h45: Minutes domes­tiques de Sarah Kokot, un album de poé­sie sonore.
Event FB

Auberge espa­gnole

20h30: Perséphoniques n°1 — TAKO TSUBO des FRACTALES FRANGYNES RADIO — Performance radio­pho­nique live. Un duo post-occulte de pilleuses du Verbe dépouille et défi­brille la Langue, pour sai­sir ce qui déraille entre le mot et le râle, la femelle et le mâle, entre les leaks et les poli­ti­cal freaks.

À par­ta­ger

Bienvenue !

Rentrée 2019

Le son du mois

Bruxelles, canal de la Senne. Mazina, Marnélice, Rahman et Ghasem, quatre adolescent.e.s, patientent der­rière les murs d’une ancienne caserne mili­taire, leur Petit Château.
Nés ailleurs, ils attendent de savoir si leur ave­nir se des­sine en Belgique ou hors de ses fron­tières.
C’est le temps de leurs 18 ans.
Dans ce lieu de tran­sit qui les accueille alors qu’on décide de leur sta­tut, ils cherchent leurs mots
pour se racon­ter.

Être, venir, aller, un docu­men­taire de Caroline Berliner, pro­gram­mé le same­di 7/09 dans le cadre du
Festival Résonance — l’écriture invi­sible à Montréal
et dif­fu­sé sur la RTBF La Première dans l’émission Par Ouï Dire le 13/09 à 22h.

Nouvelles productions

L’envol de l’école | Guillaume Istace | 151min36s
Un car­net de bord sonore en 6 épi­sodes d’une démarche à l’ambition folle : réin­ven­ter l’école.

Diffusions:
Radio Air Libre 87.7MHz :2/09 (EP 1,2 et 3) et le 9/09 (EP 4,5 et 6)
RTBF La Première :16/09 (EP 1 et 2), 23/09 (EP 3 et 4), 30/09 (EP 5 et 6).
Radio Campus: chaque lun­di du 9/09 au 14/10 à 16h
Séance d’écoute le 26/9 à 18h dans le cadre de la soi­rée de lan­ce­ment au C.C Jacques Franck

Ainsi brament-ils | Matthieu Cornélis | 44min32s

Benoît et Baptiste sont pas­sion­nés par le cerf. Ensemble, ils suivent sa piste, l’appellent, l’écoutent, l’observent, le pho­to­gra­phient, le com­prennent. Une com­pé­tence que père et fils expo­se­ront au Championnat natio­nal d’imitation du brame de Saint-Hubert.

Diffusion dans «La Porte ouverte à toutes les Fenêtres» sur 48FM, le 28/09 entre 18 et 21h

.

49°00′ SUD de Sophie Berger

Dimanche 22/09 à 18h au Cercle des Voyageurs
18 rue des Grands Carmes, 1000 Bruxelles

À l’occasion de la mas­ter­class don­née par Sophie Berger dans nos locaux, nous vous pro­po­sons de décou­vrir 49°00′ SUD, un voyage sur une île la plus au Sud des Terres Australes et Antarctiques Françaises.

Séance sui­vie d’une dis­cus­sion avec la réa­li­sa­trice.
Entrée libre et gra­tuite — Plus d’infos.

Soirée d’ouverture des séances d’écoutes

Jeudi 26/09 à par­tir de 18h

Au C.C. Jacques Franck, Saint-Gilles.
Entrée libre — réser­va­tion sou­hai­tée à atelier@acsr.be

C’est la ren­trée et l’occasion de se revoir au cours d’une soi­rée concoc­tée en par­te­na­riat avec le Jacques Franck. Amenez de quoi gri­gno­ter et boire, on fête­ra ensemble les trois pièces pri­mées en 2019.

Au pro­gramme:
18h: Extrait du der­nier docu­men­taire de Guillaume Istace, L’envol de l’école. Séance sui­vie d’une dis­cus­sion avec le réa­li­sa­teur. Trailer

19h45: Minutes domes­tiques de Sarah Kokot, un album de poé­sie sonore.

20h30: Perséphoniques n°1 — TAKO TSUBO des FRACTALES FRANGYNES RADIO — Performance radio­pho­nique live.

Rencontres radiophoniques, festival de l’acsr

Du 6 au 8 décembre au ciné­ma Nova

Alchimique, Curieux, Sismique, Radieux : l’Atelier de Création Sonore et Radiophonique fait son fes­ti­val ! Trois jours de ren­contres autour du son avec écoutes col­lec­tives, sélec­tion jeu­nesse, radio live, per­for­mances, ins­tal­la­tions, et ate­liers. Oreilles abso­lues, rela­tives ou débu­tantes, venez écou­ter pour voir !

Pour l’occasion, nous avons lan­cé deux appels à pro­jets:

On me mur­mure dans l’oreillette

Vous avez peut-être enten­du par­ler ou même assis­té à une soi­rée Live Magazine où des repor­ters de long cours racontent, sur scène et en public les anec­dotes et l’envers du décor autour de leur article. L’idée serait de trans­po­ser cette expé­rience au monde de la radio. Les infos en détail

Création jeu­nesse

À vos micros, à vos ima­gi­naires ! L’écoute buis­son­nière, col­lec­tif arti­sa­nal inter­na­tio­nal pour l’émerveillement des petites et moyennes oreilles, est en train de concoc­ter une pro­gram­ma­tion autour de la créa­tion sonore jeu­nesse pour l’automne 2019… sur deux conti­nents à la fois: le fes­ti­val de La puce à l’oreille à Montréal les 1er et 2 novembre 2019 et le fes­ti­val de l’ACSR. Les infos en détail.

PolyPhonik !

Longueur d’ondes s’installe à Tinos du mar­di 23 au dimanche 28 juillet 2019.

PolyPhoniK, ce pre­mier fes­ti­val niché au coeur de cette île excep­tion­nelle des Cyclades, asso­cie des Grecs et des Français (auteurs, jour­na­listes, artistes, intel­lec­tuels, musi­ciens…) autour d’un déno­mi­na­teur com­mun : faire écou­ter le monde.
Éclectique, exi­geant, sin­gu­lier, accueillant, acces­sible, le fes­ti­val pro­pose un pro­gramme de 6 jours tout azi­mut en grec et en fran­çais : ren­contres avec des femmes et des hommes de radio, per­for­mances, temps de réflexion consa­crés au jour­na­lisme, au docu­men­taire ou au pod­cast, ate­liers, mises en ondes, fic­tions, radio sur scène, séances d’écoute col­lec­tive, ins­tal­la­tions artis­tiques, archives …

L’ACSR y sera, notam­ment:

Le mar­di 23/07 de 23h à minuit: TAKO TSUBO par Fractales Frangynes Radio, Lenka Luptáková et Chloé Despax.

Le jeu­di 25/07 de 9h30-12h : «Traverser les fron­tières», une carte blanche à Irène Omélianenko qui pas­se­ra un extrait de Être, venir, aller de Caroline Berliner.

Le ven­dre­di 26/07 de 12h à 13h30 : créa­tion radio­pho­nique, webra­dios et pod­casts avec Alyssa Moxley, Clémentine Delahaut et David Collin (Le Labo, RTS)

Le same­di 27/07 de 11h à 12h pour une séance jeune public à par­tir de 5 ans de la fic­tion Rascasse le vieux marin de Zoé Suliko et de 12 à 13h pour l’écoute du docu­men­taire de Aude Verbiguié-Soum, Yassas.

Retrouvez toute la pro­gram­ma­tion en ligne.

16ème Festival Longueur d’ondes

Rendez-vous du 28 jan­vier au 3 février 2019 pour la sei­zième édi­tion du Festival Longueur d’ondes.
La radio sous toutes les cou­tures, plu­rielle et créa­tive, à l’honneur le temps d’un fes­ti­val, avec au pro­gramme côté belge:

À cha­cun sa fic­tion
[Table ronde]
Vendredi 1er février / 14h-15h30
Salle des Rencontres du doc au Quartz

Comment les auteurs inves­tissent-ils le champ de la fic­tion radio­pho­nique ? Certaines fic­tions sont com­plè­te­ment ima­gi­naires, tan­dis que d’autres flirtent avec le réel. Des auteurs quant à eux s’adonnent à l’auto-fiction. À cha­cun son expres­sion fic­tion­nelle, le temps d’une table ronde avec Sophie Simonot (ARTE Radio), François Pérache (ARTE Radio et France Culture) et Sebastian Dicenaire (auteur et réa­li­sa­teur de fic­tion radio).

Pour un fonds de sou­tien à la créa­tion radio­pho­nique
Samedi 2 février // 16h45 – 18h45 // Salles des ren­contres du doc
Siham Mineur (ARRA, Radio Escapades), Karine Le Bail (his­to­rienne, membre de la com­mis­sion sonore de la Scam), Loïc Chusseau (Jet FM), Maïté Baranger (Radio Campus France), Jean-Michel Le Boulanger (Région Bretagne), Carmelo Iannuzzo (acsr, Bruxelles) et Alexandre Plank (France Culture). Pour pour­suivre la réflexion, par­ta­ger des idées, défi­nir des pistes de tra­vail, ren­dez-vous pour un café le dimanche 3 février à 11h30, au café des artistes du Quartz.

TAKO TSUBO de Fractales Frangynes Radio
Grande salle // 22h30-23h
Dans le cadre de la soi­rée « Sons Dessus-Dessous »
Samedi 2 février 2018 dés 20h30 — Mac Orlan
Tarif unique de 5 €
Billetterie sur place uni­que­ment dans la limite des places dis­po­nibles

FRACTALES FRANGYNES RADIO aka FFR est un gang bruxel­lois à géo­mé­trie variable qui réin­vente et re-fouine le direct radio­pho­nique.
Elle s’écoute ou se vit de face, en corps à corps. Émission pour les yeux, exhi­bi­tion pour les oreilles, c’est une expé­rience totale, enivrante, conta­gieuse. PolyDJette de com­bat, domp­teuse mul­ti-piste de tracks fauves, FFR est une machine à son­der les genres, à la vie comme à l’antenne. Dans l’épisode TAKO TSUBO, FFR forme un duo post-occulte de pilleuses du Verbe. Elles dépouillent et défi­bril­lent la Langue. Pour sai­sir ce qui déraille entre le mot et le râle, la femelle et le mâle, entre les leaks et les poli­ti­cal freaks, elles entre­prennent de débo­guer une IA, se gaus­sant de l’Erreur Système. Staccato poin­tu et instable, TAKO TSUBO sera peut-être votre pre­mière tachy­car­die. N’oubliez pas de ven­ti­ler ! Pour l’épisode TAKO TSUBO, FFR est consti­tuée de Lenka Luptáková*, Chloé Despax* et luvan / *sur scène.

Retrouvez toute la pro­gram­ma­tion ICI.

VOIX IMPOSSIBLES #2 — radio voice lab (workshop & live) @ Ars Musica

© Elsa Laurent, Akasha, 2017

WORKSHOP : 9 – 13 NOV 2018 @ ACSR
Atelier vocal radio­pho­nique mené par l’artiste Myriam Pruvot — en col­la­bo­ra­tion avec les 8 participants.es. et le musi­cien Monolithe Noir.
Les détails ici pour sou­mettre votre can­di­da­ture
Clôture des ins­crip­tions le 19/10/2018

Comment rendre audible l’inaudible, don­ner de la voix à toute forme d’invisibilité ?
Pour cette seconde édi­tion, l’atelier VOIX IMPOSSIBLES pro­pose de s’inspirer du texte «On dif­fe­rence without sepa­ra­bi­li­ty » de Denise Ferreira Da Silva*. Paru en 2016, ce texte-mani­feste sug­gère de ré-inter­ro­ger notre monde et nos iden­ti­tés à tra­vers de nou­veaux outils de pen­sées poé­tiques.

RADIO LIVE : 15 NOV 2018 @ ARBA à 18h
Restitution publique de l’atelier dans le cadre de la remise du Prix Ars Acustica.
Entrée gra­tuite

À l’écoute, en direct de l’ARBA : un chœur inouïe de 8 per­for­meurs inter­pré­tant une par­ti­tion radio­pho­nique col­lec­tive consti­tuée de textes, de sons et de chants.
De cet éco-sys­tème vocal et musi­cal émer­ge­ront les voix des pré­sences inau­dibles : formes invi­sibles, vivantes ou inani­mées, fan­tômes pas­sés et pré­sents. La radio devient mem­brane de contact, sur­face de seuil entre les mondes.

* «On dif­fe­rence without sepa­ra­bi­li­ty » (2016, São Paulo Art Biennial, « Living Uncertainty »)
Denise Ferreira Da Silva est artiste, pro­fes­seur et direc­trice de l’Institut de Justice Sociale à l’Université British Columbia à Vancouver (CA).
Texte dis­po­nible ici : https://issuu.com/amilcarpacker/docs/denise_ferreira_da_silva

Clôture de saison — écoute publique

Babelfish asbl et l’ACSR ont le plai­sir de vous invi­ter au Centre cultu­rel Jacques Franck pour l’écoute publique du docu­men­taire sonore «Quand la mer se retire» d’Aurélie Boudet et Ecaterina Vidick.
L’écoute sera sui­vie du concert de «je suis nor­male», de Micusnule et Kohzo Komori.

PROGRAMME :
19.00 : auberge espa­gnole et drink.
20.00 : écoute de «Quand la mer se retire» (50min) avec la pré­sence de Ecaterina et Aurélie.
21.30 : concert « je suis nor­male » pro­jet musi­cal de Micusnule et Kohzo Komori.
22.30 : concert per­for­mance : Annah à tra­vers la harpe de Chazam et Léa Roger (45min)


«Quand la mer se retire» est le por­trait sen­sible, intime et colo­ré d’Aurélie.

À la veille de ses 34 ans, Aurélie apprend qu’elle est gra­ve­ment malade. Un an après l’annonce de cette mala­die, c’est ici que com­mence l’histoire. Une his­toire vivante, une his­toire ani­mée, pleine d’humour et de joie, autour des moyens qui mènent à la rési­lience lorsque le fil vient à lâcher. Un récit sonore sur la catas­trophe, sur la mala­die, sur la vie, sur la mort et sur ce qu’il y a entre.

Concept, mon­tage, prise de son et réa­li­sa­tion: Aurélie Boudet et Ecaterina Vidick
Avec: Aurélie, Pierre, Iloumaé, Jacqueline et Roger Mise en onde et mixage Jeanne Debarsy
Musique ori­gi­nale: Micusnule
Production: Babelfish asbl

Avec le sou­tien de l’ACSR et du Fonds d’Aide à la Création Radiophonique de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Just a perfect sounday

Dimanche 18 février 2018 de 14h à 23h
Au ciné­ma Nova — rue d’Arenberg 3, 1000 Bruxelles
Entrée: 6e/4e

L’espace d’un dimanche, le ciné­ma Nova éteint momen­ta­né­ment son écran et invite l’atelier de créa­tion sonore radio­pho­nique pour un mez­zé radio­pho­nique inter­gé­né­ra­tion­nel, à savou­rer avec curio­si­té et goût du risque.

Programme:

14:00 – Séance d’écoute
Débruitage
Christophe Deleu & François Teste, FR, 53′

15:30 – Séance d’écoute pour ENFANTS
Avec la col­la­bo­ra­tion de Puce à L’Oreille (Québec), Armada pro­duc­tions (France)…

16:30 – ATELIER JEUNE PUBLIC
L’envers du décor
Atelier brui­tage par Zoé Tabourdiot
Réservation: stages@acsr.be ( 8 enfants entre 6 et 12 ans)

16:30 – Séance d’écoute
Ciné Waves : le ciné­ma à la radio
Cabiria Chomel & Corinne Dubien

17:30 – Séance d’écoute
Paroles du dedans : Centrale de St Maur
René Farabet, Prix Futura 1993, 62’

18:45 CREATION-PERFORMANCE COLLECTIVE
Yoga citoyen
Collectif Silence Ça Urge (Utopies sonores 2017), 9′, 2017

19:00 PERFORMANCE
La Syrinx & Le Rouleau de Printemps
PAR Anne Lepère & Marion Sage, 25′

19:30 – 20:30
Restauration – ren­contre au bar

20:30 – Séance d’écoute
La Valla
Hadewijch Vanhaverbeke, vo nl st fr, 20′

21:00 PERFORMANCE
Annah à tra­vers la harpe
PAR David Chazam & Léa Roger, 30′
D’après « Aucun sou­ve­nir assez solide »,
Un texte de Alain Damasio

21:30 PERFORMANCE
Cock Porn
Sara Amari & Povitch Augsburger.
BRUITAGE: Emilie Bender (Radio Moniek).
REALISATION: Carine Demange (Radio Moniek), 30’

Et toute la jour­née :
Présence de l’asbl d’Une Certaine Gaité (Liège), de l’ASAR (AsSociation des Auteurs Radios
+ Salle d’écoute des pro­duc­tions de l’acsr réa­li­sées dans le cadre de l’appel à pro­jet Empreinte.

Le pro­gramme en détail

Zapnik: live radio show party

Samedi 13 Février à 20h

Les Ateliers Claus
Crickxstraat 15 — 1060 Bruxelles

zapnick

Le Zapnik pré­sente : the live radio show par­ty

Une soi­rée qui nous mène dans le monde de la fic­tion radio…sur scène. Solo, duo, trio, la radio raconte et montre ses cou­lisses. Humour, détour­ne­ment, paro­die et sen­ti­ments, les mono­logues prennent vie, les pen­sées se font sons, les hommes ont mille voix, les mots boxent avec la musique, c’est de la Radio Trap Boxing.

Radio Panik s’occupera de tout, de vous, de vos oreilles, et à par­tir de minuit de vos corps sur le dan­ce­floor.

De la radio en chan­tier pour vous enchan­ter.

Au pro­gramme
«Les mots ne comptent pas pour vous ? › », mono­logue radio­pho­nique — Docteur Abgrall

«Pamela» — Sebastien Dicenaire per­for­me­ra un épi­sode de Pamela, fic­tion paro­di­co-oni­rique, roman à l’eau de rose conta­mi­né par un virus poé­tique. (http://dicenaire.com/)

«Beaux Jeunes Monstres» Fiction radio­pho­nique en épi­sodes. Avant-pre­mière avec la mise en voix de l’épisode 1. Un texte puis­sant et drôle, la voix qui rai­sonne dans la tête d’un han­di­ca­pé fron­deur, mâti­né de sons élec­tros. (Florent Barat — Sebastien Schmitz — Deborah Rouach )

«ZAPNIK LIVE RADIO SHOW» : Machine à voya­ger sur les ondes, le Zapnik fait halte sur toutes les sta­tions du monde et joue la par­ti­tion absurde de radios qui n’existent pas. Première en public. Avec de la trap­mu­sic. Accrochez votre slip. (Meeboi — Le Docteur Débile — Le Général Moutarde — Aristide Comte de Chouvkoff — George Mickael et dans le rôle des Etats-Unis d’Amérique Occidentale, moi, le Docteur A)
(http://www.radiopanik.org/emis­sions/le-zap­nik/)

Transitions sonores : Sean Peel (Surreal sound sys­tem)
DJs
 — Meeboi (Zapnik)
 — Muad’def (Zapnik)
 — Totenfest (PBG)
 — BAS (Brussels Alternative Show)

SEMAINE DU SON: Politiques Sonores

Dimanche 31 Janvier 2016 de 16h30 à 19h30

2_Gelnn Branca_The Ascension

Illustration tirée de la revue : Élizabeth Saint-Jalmes, Glenn Branca — The Ascension, 99 records, 1981, série «Hors Champ».

Le numé­ro 11 de la revue POLI, « Politiques Sonores », s’est atta­chée à appré­hen­der la com­plexi­té du sonore comme ques­tion cultu­relle, sociale et poli­tique, à explo­rer les arti­cu­la­tions du visible et de l’audible et à contri­buer à l’introduction des sound stu­dies auprès d’un public fran­co­phone.

Présentation de la revue et dis­cus­sion autour de ses thé­ma­tiques, avec Maxime Boidy (co-direc­teur de la revue, cher­cheur en science humaines et tra­duc­teur d’Une his­toire de la moder­ni­té sonore, de Jonathan Sterne) et pali meur­sault (co-direc­teur de la revue et artiste sonore).

+ Diffusions sonores par Yann Leguay (contri­bu­teur de la revue et artiste sonore) et pali meur­sault.

INFOS PRATIQUES:
Organisé dans le cadre de La Semaine du son 2016.
Retrouvez toute la pro­gram­ma­tion en ligne sur http://lasemaineduson.be/

Entrée libre sur réser­va­tion en fonc­tion des places dis­po­nibles.
Merci de réser­ver à reservations@lasemaineduson.be

Au Centre Culturel Jacques Franck
Chaussée de Waterloo, 94 — 1060 Bruxelles

Live radio et écoute public / Nov 2015

Quelques dates à rete­nir en ce mois de novembre

- Mercredi 11/11 à 20h: Une nuit dédiée à la radio avec Ether Snuiven with Stefano Giannotti, Jenny Pickett and Julien Ottavi, Radio Femme Fatales & Klangendum au Atelier Claus.
«Radio Femmes Fatales, c’est un concept de spec­tacle per­for­ma­tif — émis­sion de radio inven­té par Maya Boquet et Lenka Luptàkovà, où l’auditeur devient spec­ta­teur (ou inver­se­ment), et qui hybride les approches radio­pho­niques et théâ­trales pour fina­le­ment se jouer des codes et dire ce qui doit être dit, à savoir tout et rien en même temps.»

- Dimanche 15/11 à 17h au centre cultu­rel Jacques Franck: écoute en public et en pré­sence de Muriel Alliot pour son docu­men­taire Je veux tom­ber.
«Que se passe-t-il lorsqu’on a une peur bleue du vide et que l’on décide mal­gré tout de se his­ser sur un mur d’escalade?
Je veux tom­ber est un docu­men­taire sub­jec­tif et poé­tique, l’histoire d’un par­cours phy­sique et inté­rieur sur un mur.»

- Dimanche 22/11à 17h au centre cultu­rel Jacques Franck: écoute en public et en pré­sence de Aurélia Balboni pour son docu­men­taire Les mots de ma mère, pro­gram­mé dans le cadre du Week-end du Doc.
«Aujourd’hui, ma mère a ten­té de payer le bura­liste du vil­lage avec des billets de Monopoly, elle pen­sait qu’il ne ferait pas la dif­fé­rence. Elle est atteinte d’une mala­die neu­ro­dé­gé­né­ra­tive appe­lée Démence Sémantique : une pomme, une chaise, une fleur sont des mots qu’elle ne connaît plus. Ma mère n’aura jamais conscience de sa mala­die. Elle trouve qu’elle va très bien. »