Concours Phonurgia Nova 2016

5 Prix de la créa­tion pour fêter la radio d’art et l’expression sonore

Prix Archives de la parole doté de 1000€ par la Bibliothèque Nationale de France
– est décer­né à Aurélia Balboni pour « Les Mots de ma mère », pro­duc­tion ACSR & Cinétroupe (Belgique).  Cette pro­du­tion qui parle de la perte du lan­gage, de la parole, des mots, de la mémoire qui s’efface ne pou­vait mieux s’accorder à la caté­go­rie Archives de la parole. Le jury a recon­nu la qua­li­té remar­quable de cette pro­duc­tion sen­sible. Il sou­ligne que cette parole n’a pu être recueillie que grâce à la qua­li­té d’écoute et à la rela­tion qui s’est éta­blie entre les sujets et la réa­li­sa­trice.

Prix Fiction Francophone doté de 2000€ par la SACD

– est décer­né ex-aequo à
Sébastien Dicenaire pour « Pamela », pro­duc­tion ACSR (Belgique) « Dicenaire a recours à un humour déjan­té et où les codes sont explo­sés. On y retrouve de l’audace et une folle liber­té. La pièce se conta­mine elle-même. C’est tota­le­ment véné­neux. »
Daniel Martin-Borret pour « Total Vrac », auto­pro­duc­tion (France) « Dans une écri­ture toute per­son­nelle, Daniel Martin-Borret livre un conte­nu fort et poé­tique. L’économie de moyen est uti­li­sée avec une grande effi­ca­ci­té. Une nou­velle voix à décou­vrir. »

Tous les prix > http://phonurgianova.blog.lemonde.fr/2016/09/19/and-the-winners2016-are/