Météore

Il y a quelqu’un
J’ouvre la porte Et je sais Qu’il y a quelqu’un
Je m’en dou­tais
Déjà Depuis quelques jours
Depuis quelques jours Déjà
Je sen­tais sa pré­sence
.

Météore est le deuxième volet du trip­tyque Baron Samedi, écrit par l’auteur de théâtre Ludovic Drouet. Ces trois fic­tions radio­pho­niques Meute, Météore, Bunker, réa­li­sées en sté­réo et en binau­ral, ne racontent qu’une seule et même his­toire.

Les com­men­taires enten­dus lors des Phonurgia Awards 2019:
«Avec une grande éco­no­mie de moyens et de sobrié­té dans la réa­li­sa­tion, c’est d’autant plus admi­rable d’arriver à créer de telles ambiances et un tel jeu dans la double nar­ra­tion. Très beau tra­vail.» Juliette Volcler, cher­cheuse indé­pen­dante, autrice et cri­tique sonore.
«Une pièce d’une grande finesse. Si je dois choi­sir un mot pour défi­nir cette fic­tion ce serait la jus­tesse, autant dans le ton de la voix que dans l’habillage sonore.» Léa Minod, réa­li­sa­trice sonore
«Cette pro­duc­tion, et ce n’est pas si fré­quent, crée des sortes d’images arrê­tées, comme celle du feu, grâce à un tra­vail conju­gué du texte et du son. En l’écoutant, je pen­sais à des gra­vures, à des images très fortes. Le temps s’arrête un moment. C’est très simple et très brillant.» Marie-Madeleine Mervan-Roux, Directrice de recherche au CNRS sur l’histoire sonore du théâtre.

Réalisé par Nora Boulanger Hirsch et Chloé Despax Texte et interprétation : Ludovic Drouet Prise de son et montage : Chloé Despax et Nora Boulanger Hirsch Mixage : Bastien Hidalgo Ruiz Illustration : Sibylle Cabello

Prix : Sélectionné au Phonurgia Awards 2019 (catégorie fiction).

Production : Radio Panik. Soutenue par l'ACSR et le Fonds d’Aide à la Création Radiophonique de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Licence : C.C.

Diffusions/Séances d'écoute

1/7/2019 à 12h sur Radio Panik
1/7/2019 à 16h sur Radio Campus
18/11/2019 - écoute au Théâtre Poème 2

Nora Boulanger Hirsch termine son master à l’INSAS section mise en scène en 2016. Elle signe la fin de son cursus avec sa création J’ai appelé ceux qui viendront, inspiré du livre Musicophilia écrit par le neurologue Oliver Sacks. Elle travaille en ce moment à Brest pour le Festival Longueur d’ondes. Après avoir été technicienne et animatrice radio sur Radio Campus Bruxelles et Radio Panik puis membre du collectif Radio Moniek, cabaret radiophonique, elle travaille aujourd’hui en tant qu’intervenante radio auprès de jeunes en rupture scolaire. Elle a deux projets en cours de réalisation : une mise en scène radiophonique Et si les terres ne finissaient pas qui a été programmée au Festival Longueur d’ondes en 2019, ainsi qu’un projet théâtral 52 HERTZ qui aura, comme première étape, le conservatoire de Liège en avril 2019. Chloé Despax est réalisatrice sonore, animatrice, productrice radio (Radio Grenouille à Marseille, collectif Radio Moniek, webplateforme Saout Radio, Radio Femmes Fatales, Radio Panik et Radio Campus à Bruxelles). Artiste radio, elle investit les différents possibles offerts par la création radiophonique : le documentaire, la fiction, le fieldrecording, la poésie sonore, le hörspiel, la performance, l'installation. Nourri par sa formation en médiation culturelle et en sociologie de la culture, son travail interroge la place des dites 'minorités' dans notre société, nécessitant un ancrage dans un territoire, une connaissance empirique du terrain et une volonté réelle d'engager un dialogue interculturel. Son intérêt pour les vécus et les questionnements liés à la santé mentale remonte à son enfance; il s'est traduit par exemple lors de la coordination avec l’asbl l’Autre lieu Recherche - Action sur la Psychiatrie et les Alternatives, d'une programmation transversale 'santé mentale' d'un mois sur Radio Panik en 2011.

Tags : , , , , , , ,