SALON D’ÉCOUTE

Martial-Prevert©

Être, venir, aller | Un docu­men­taire de Caroline Berliner | 52min | 2019
Le dimanche 17 mars à 17h au C.C. Jacques Franck à Saint-Gilles
Proposé dans le cadre de La langue fran­çaise en fête avec le sou­tien de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Bruxelles, canal de la Senne. Mazina, Marnélice, Rahman et Ghasem, quatre adolescent.e.s, patientent der­rière les murs d’une ancienne caserne mili­taire, leur Petit Château. Né.e.s ailleurs, ils attendent de savoir si leur ave­nir se des­sine en Belgique ou hors de ses fron­tières.
C’est le temps de leurs 18 ans.
Dans ce lieu de tran­sit qui les accueille alors qu’on décide de leur sta­tut, ils cherchent leurs mots pour se racon­ter.

Une pro­duc­tion Le Bruit et la fureur asbl, avec le sou­tien du Fonds d’aide à la créa­tion sonore et radio­pho­nique de la Fédération Wallonie-Bruxelles, du Fonds d’impulsion à la poli­tique des immi­grés de la Cocof et de l’ACSR

En début de séance, nous écou­te­rons une cap­sule de BNA-BBOT mon­tée spé­cia­le­ment pour l’occasion. Le résul­tat d’un travail/collecte en cours dans le cadre d’un pro­jet orga­ni­sé avec d’autres orga­ni­sa­tions locales pour sen­si­bi­li­ser les habi­tants du quar­tier à la pro­blé­ma­tique des réfu­giés.

Les voix de divers réfu­giés séjour­nant à la gare du Nord et au parc Maximilien illus­trent à quel point ces endroits sont deve­nus le car­re­four d’un pro­blème mon­dial.