Séance d’écoute • Rythmes (in)visibles

► Un projet d’Anna Raimondo

Vendredi 2 Octobre de 18h à 19h30
à l'IMéRA (sur réservation uniquement)
2 Place Leverrier, 13004 Marseille

Radio Grenouille et Manifesta Biennial 13 Marseille invitent Anna Raimondo à pré­sen­ter son nou­veau docu­men­taire sonore. Vous pou­vez y assis­ter en chair et en os et nous retrou­ver à 18h00 à l’IMéRA à Marseille, ou bien sui­vant le lien pour une écoute en direct strea­ming sur Radio Grenouille.

Pour celles et ceux qui se trouvent à Marrakech, vous pou­vez aus­si nous rejoindre à Dar Bellarj, sous réser­va­tion par email (le18marrakech@gmail.com) à 17h00 GMT+1 avec les pro­ta­go­nistes du docu­men­taire radio­pho­nique.

Réservez ici
+ à Dar Bellarj à Marrakech (sur réser­va­tion uni­que­ment / place limi­tées — mer­ci d’é­crire au le18marrakech@gmail.com


Guidées par les oreilles et les voix de Latifa, Mina, Zahra, Meriem Saou’d, Amina, Rachida, Nadira, Khadija et Fatima, «Rythmes (in)visibles» pro­pose une dérive audi­tive dans les ruelles de la Medina de Marrakech à par­tir d’une pers­pec­tive gen­rée et plu­rielle. En se concen­trant sur une approche audio-orale, l’intention est de créer un chœur mul­tiple de voix basé sur la nar­ra­tion per­son­nelle de leurs per­cep­tions, valeurs et expé­riences quo­ti­diennes de la ville, en se concen­trant éga­le­ment sur le pay­sage sonore public et ses propres rythmes, que ces femmes contri­buent à com­po­ser.

Nous avons donc déci­dé d’écouter plu­tôt que d’ob­ser­ver la com­plexe rela­tion entre visi­bi­li­té et invi­si­bi­li­té des corps des per­sonnes iden­ti­fiant en tant que femmes dans l’espace public à Marrakech, nous foca­li­sant plu­tôt sur com­ment écou­ter les liens entre espaces pri­vés et publiques et ce que ils peuvent rele­ver.

› Interviews, mon­tage et réa­li­sa­tion : Anna Raimondo
Prise de son avec Jeanne Debarsy
Mixage et prise de son addi­tion­nelles : Bastien Hildalgo Ruiz
Traduction du dari­ja au frances par : Aida Bouissehak et Nourredine Ezarraf
Médiation : Noureddine Ezarraf, Maha el Madi & Francesca Masoero

› Produit par Deutschlandfunk Kultur en co-pro­duc­tion avec ate­lier de créa­tion sonore radio­pho­nique à Bruxelles, Studio Euphonia- Radio Grenouille à Marseille.

› Présenté dans le cadre de Manifesta 13 Marseille et réa­li­sé grâce à la rési­dence artis­tique LE 18 dans le cadre du pro­gramme Qanat et et en par­te­na­riat avec la Fondation Dar Bellarj à Marrakech, dans le cadre des Ateliers Collectifs.

› Anna Raimondo uti­lise la voix et l’écoute comme des pla­te­formes de ren­contre, de col­la­bo­ra­tion et d’échange, des outils de dif­frac­tion des iden­ti­tés, des moyens de com­mu­ni­ca­tion, des conduits rela­tion­nels. En ques­tion­nant les limites entre le public et le pri­vé ain­si qu’entre les genres et les conno­ta­tions qu’y sont asso­ciées, elle réac­tive ou décons­truit des ima­gi­naires et des pra­tiques cultu­relles (de la figure de la sirène aux chan­sons pop jusqu’aux encou­ra­ge­ments et aux dic­tons) pour rejouer et flui­di­fier les notions d’identité et de sub­jec­ti­vi­té. Finalement, il s’agit d’écouter et d’interroger – d’une façon tou­jours acces­sible et sou­vent iro­nique – la place des femmes, cis et trans, dans la sphère publique et, plus géné­ra­le­ment, notre rela­tion à l’Autre et à l’altérité.

► Programme sonore avec Manifesta Biennial
Du 3 sep­tembre au 29 octobre 2020
Le Programme sonore sou­haite valo­ri­ser les champs de la créa­tion et de la média­tion sonore. Pour cela, Manifesta 13 donne carte blanche à Radio Grenouille – Euphonia pour pen­ser un pro­gramme d’accompagnement et de dif­fu­sion d’artistes sou­hai­tant s’initier ou tra­vaillant déjà les arts sonores. Seront ain­si mises en œuvre deux rési­dences de créa­tion sonore, six séances d’écoutes en entrée libre dans Marseille et une Galerie Sonore à la pré­sence régu­lière sur nos ondes.