STAGE AUTOUR DU “PAYSAGE SONORE” avec Félix Blume

Du 27 Juin au 1er Juillet 2016 inclus de 10h-18h

Cet ate­lier ten­te­ra de pen­ser le pay­sage sonore comme pra­tique, comme approche. Partir du pay­sage en s’éloignant de sa réfé­rence à la vue pano­ra­mique sur la route des vacances per­met­tant de l’admirer. Penser le pay­sage à la manière des peintres, défi­nis­sant chaque détail minime d’une grande fresque. Utiliser les sons comme matière pre­mière et décrire ensemble un espace, un lieu, une per­sonne, une idée, un voyage phy­sique ou men­tal… S’éloigner de la recherche de réa­lisme (si la réa­li­té existe) pour tra­duire en son une expé­rience ou une sen­sa­tion. Repenser le point de vue, le point d’écoute.
À cela s’ajoute la notion tem­po­relle du son, nous offrant la pos­si­bi­li­té d’une construc­tion, d’une nar­ra­tion : racon­ter une his­toire, si abs­traite soit-elle, avec un début et une fin. Donner des pistes pour que l’auditeur construise sa propre his­toire, son image men­tale, et lui lais­ser le plai­sir de l’interpréter, de l’imaginer. Élaborer un dis­cours en s’éloignant des mots, cher­chant dans chaque son sa part d’information, de mémoire ou de docu­ment, de prise de posi­tion, de poten­tiel poli­tique.
Travailler l’écoute comme outil prin­ci­pal de par­tage, à tra­vers un tra­vail sonore col­lec­tif qui se réa­li­se­ra durant le stage.

Tous les détails ici.