Un fonds de soutien public pour la création radio en France ?

Une réflexion amor­cée lors de la der­nière édi­tion de Longueur d’ondes, Festival de la radio et de l’écoute avec Maïté Baranger, Karine Le Bail, Siham Mineur, Loïc Chusseau et Carmelo Iannuzzo. Table-ronde modé­rée par Hervé Marchon.

Dans l’édito de son der­nier numé­ro, la revue Syntone inter­roge en ces termes l’avenir de la créa­tion radio­pho­nique : « Comment faire pour conti­nuer de vivre, y com­pris éco­no­mi­que­ment, des espaces de pen­sée, de parole et de créa­tion libres et indé­pen­dants ? »

Cette ques­tion sou­vent sou­le­vée, par­fois débat­tue, appelle une réponse d’autant plus urgente que, dans le pay­sage actuel, de plus en plus de pro­duc­tions indé­pen­dantes voient le jour. Quels finan­ce­ments existent-ils ? Quel sys­tème de pro­duc­tion échap­pant à la logique de la ren­ta­bi­li­té, de la rota­tion rapide et de l’audimat pour por­ter ces pro­jets, ouvrir une porte aux ten­ta­tives pre­mières, auto­ri­ser les temps longs, les pas de côté, les explo­ra­tions du bout des ondes ?

Alexandre Plank

À (ré)écouter sur