Bourses & Fonds

Bourse SCAM

Chaque année la SCAM attend au envi­ron du 15 sep­tembre des pro­jets de docu­men­taire sonore. La bourse “Brouillon d’un rêve” peut sou­te­nir à hau­teur de 6000 euros chaque pro­jet rete­nu. Elle est attri­buée indi­vi­duel­le­ment à un auteur (ou à un groupe d’au­teurs), que le pro­jet ait un dif­fu­seur pré­vu ou non, un cadre de pro­duc­tion pré­vu ou non. C’est donc une des rares manières de finan­cer un docu­men­taire hors des cir­cuits de la radio publique.
bourse_sonore pdf

Gulliver : le programme international francophone de création radiophonique

En par­te­na­riat avec la RTBF (Par Ouï-Dire), France Culture (Sur les Docks) et la RTS (Le Labo), les ondes radio­pho­niques fran­co­phones sont grandes ouvertes aux auteurs et créa­teurs radio­pho­niques de Belgique, de France et de Suisse.

Gulliver sou­tient la créa­tion et la recherche fran­co­phones sur le lan­gage radio­pho­nique à tra­vers un pro­gramme d’aide à la créa­tion /production d’œuvres radio­pho­niques. Il est finan­cé par le ser­vice de la Promotion des Lettres de la Fédération Wallonie/Bruxelles, la SACD Belgique, la SACD France, la SCAM Belgique, la SCAM France, la SSA et Pro Litteris, avec les res­sources tech­niques et logis­tiques de la RTBF.

Aide à la création/production radio­pho­nique

L’appel à pro­jets a pour objec­tif de per­mettre aux auteurs et autrices, réa­li­sa­trices et réa­li­sa­teurs, ingénieur.e.s du son, écrivain.e.s, cinéastes,… d’écrire et/ou de réa­li­ser des œuvres ori­gi­nales de fic­tion et/ou rele­vant d’une écri­ture du réel (docu­men­taire) en exploi­tant les richesses et les par­ti­cu­la­ri­tés du lan­gage sonore et radio­pho­nique.

Les repor­tages et émis­sions d’information ne font pas par­tie du pré­sent appel à pro­jet.

Toutes les œuvres sélec­tion­nées dans le pro­gramme sont assu­rées d’une dif­fu­sion à la RTBF et/ou à la RTS.

Montant des aides

Le mon­tant des aides à la pro­duc­tion attri­buées à chaque pro­jet est fixé par le comi­té de sélec­tion, avec un pla­fond de 5.000€.
Durée des oeuvres

La durée de la réa­li­sa­tion est libre. Toutefois, au-delà d’une durée de 53 minutes, les réa­li­sa­tions doivent pou­voir être scin­dées de manière à garan­tir leur dif­fu­sion dans l’émission Par Ouï-Dire.

Constitution du dos­sier

Les pro­jets devront être consti­tués des points sui­vants, pré­sen­tés dans cet ordre et en un maxi­mum de 15 pages :

1. une note d’intention libre pré­sen­tant le pro­jet en maxi­mum une page
2. une note de réa­li­sa­tion pré­ci­sant l’originalité de l’écriture radio­pho­nique et la durée de l’œuvre
3. un extrait écrit ou sonore, s’il existe, de l’œuvre si elle est déjà en cours d’écriture ou de réa­li­sa­tion (le pro­jet, tou­te­fois, ne peut pas être ter­mi­né) en for­mat MP3. Attention les fichiers MPS doivent por­ter le nom du pro­jet, sous peine d’être éga­rés !
4. un CV suc­cinct de l’auteur et ou du pro­duc­teur ain­si que des autres col­la­bo­ra­teurs éven­tuels
5. un bud­get pré­vi­sion­nel pré­ci­sant en outre tous les apports finan­ciers y com­pris les aides, bourses, sub­sides, etc… dont aurait déjà béné­fi­cié le pro­jet

L’appel à pro­jets est éga­le­ment ouvert aux auteurs de pro­jets de fic­tion radio qui ne sou­haitent pas réa­li­ser ou co-réa­li­ser leur pro­jet. C’est alors la RTBF ou la RTS qui le réa­li­se­ra. Dans ce cas, le dos­sier est com­po­sé des pièces décrites ci-des­sus à l’exclusion du bud­get de réa­li­sa­tion qui n’est pas obli­ga­toire. Les aides éven­tuel­le­ment obte­nues par l’auteur pour ce pro­jet doivent cepen­dant être men­tion­nées.

Plus d’in­fo sur le site de la rtbf.be

EMPREINTE — Appel à pro­jet de créa­tions radio­pho­niques

L’appel « Empreinte » vise le sou­tien aux formes émer­gentes et expé­ri­men­tales de créa­tion radio­pho­nique, au renou­vel­le­ment des formes et des genres.

L’appel « Empreinte » s’a­dresse à tou·te·s les auteur·rice·s‑réalisateur·rice·s rési­dant en Belgique.
Une atten­tion par­ti­cu­lière sera por­tée aux jeunes diplômé·e·s des écoles artis­tiques.
L’appel sou­tient uni­que­ment des formes courtes (docu­men­taire, fic­tion courte, chro­nique poé­tique et sonore, pay­sage sonore, poé­sie sonore, por­trait, carte pos­tale sonore, …)

Les auteur·rice·s‑réalisateur·rice·s soutenu·e·s doivent tout de même abou­tir dans les 6 mois à un objet radio­pho­nique de 5 à 12 minutes maxi­mum.
Les demandes dépo­sées ne peuvent concer­ner des pro­jets qui émanent du FACR :
 — pas de cumul de finan­ce­ment, ni un repê­chage de pro­jet refu­sé au FACR (Fonds d’aide à la créa­tion radio­pho­nique, appel de la Fédération Wallonie-Bruxelles)
 — les pro­jets néces­si­tant un cadre de pro­duc­tion plus consé­quent seront redi­ri­gés vers une demande au FACR, si le comi­té juge que les pro­jets peuvent répondre aux cri­tères de rece­va­bi­li­té du FACR.

Le sou­tien d’Empreinte est de 2.500 euros maxi­mum par pro­jet, en plus de la mise à dis­po­si­tion de locaux et maté­riel (sur 6 jours maxi­mum).

Pour pou­voir sou­mettre un pro­jet :

- L’auteur·rice doit rési­der en Belgique.

- L’auteur·rice doit sou­mettre un dos­sier com­pre­nant synop­sis, note d’intention, pro­po­si­tion de trai­te­ment : 4 pages maxi­mum.

- Un cur­ri­cu­lum vitae de chaque inter­ve­nant artis­tique doit accom­pa­gner le dos­sier.

- Des extraits sonores (de tra­vaux pré­cé­dents ou tra­vaux en cours) peuvent être éga­le­ment pro­po­sés.

- date limite de dépôt : ven­dre­di 18 sep­tembre 2020 ; envoyer à l’adresse sui­vante: empreinte@acsr.be (sous la forme d’un seul docu­ment en for­mat PDF)

Fonds d’Aide à la Création Radiophonique

Le FACR a pour rôle la pro­mo­tion et le déve­lop­pe­ment de la créa­tion radio­pho­nique en Communauté fran­çaise. Il inter­vient dans les frais de pro­duc­tion d’œuvres, créa­tives et ori­gi­nales, valo­ri­sant le patri­moine de la Communauté fran­çaise dans les domaines de l’information et du docu­men­taire, de la fic­tion, de la musique et des maga­zines cultu­rels.
Informations géné­rales et for­mu­laire à télé­char­ger sur le site.
Lire aus­si les conseils d’Étienne Noiseau sur Syntone.