La femme sans visage

«La femme sans visage» est un rêve. Les per­son­nages n’ont pas de visage. Ils ne sont plus que voix, et les voix des per­son­nages déclinent un même texte, une même musique, un même fan­tasme. La sen­sua­li­té des voix est étrange parce qu’elle ren­voie à la mort. L’auditeur est dans une sorte de demi-som­meil: il écoute les voix des quatre comé­diennes qui se par­tagent le texte pour ne for­mer qu’un per­son­nage, dans quatre langues (Français, Anglais, Italien et Allemand) et il entend des sons du réel, exté­rieurs au rêve qui peuvent inter­ve­nir comme élé­ments déclen­cheurs ou de rup­ture. Les deux tem­po­ra­li­tés (réel et rêve) s’in­fluencent.

Auteur: Clément Laloy Réalisation: Clément Laloy et Pierre De Jaeger Musique: Christophe Piette. Voix: Roberta Miss, Nathalie Rjweski, Regina Roher, Marie Bos

Production : acsr

Licence : SACD

Diffusions/Séances d'écoute

03/11/2015 Campus Orléans
04/01/2015 Radio primitive

Clément Laloy est un metteur en scène et auteur de théâtre belge né en 1975. Il vit à Schaerbeek (Bruxelles). «La femme sans visage» est sa première création radiophonique. Il a réalisé, depuis 1996, près de 40 spectacles auto-produits, dont «Violet» de Jon Fosse au Théâtre les Tanneurs (en 2006). Il écrit des pièces de théâtre depuis 2000. «Avec des mots simples et dans une langue répétitive et musicale, Clément Laloy va, comme en négatif, à l’os de ce qui nous constitue comme être humain en reposant les questions éternelles.» F. Dussenne Le metteur en scène Frédéric Dussenne a présenté Elseneur de Clément Laloy, en avril 2007, au Rideau de Bruxelles. Clément Laloy est aussi musicien expérimental sous le nom de Béton.

Tags : , , , , ,