Reportée — Séance d’écoute • Les terrains vagues du sonore

Écoute collective chez nos voisin·es suivie d’une discussion avec le réalisateur Hervé Brindel

𝙎𝙮𝙣𝙤𝙥𝙨𝙞𝙨 :

« D’un point de vue sonore, le silence n’est pas une absence de son. Et com­ment pour­rait-il en être autre­ment puisque «Toujours l’existence pal­pite et fait entendre une rumeur qui ras­sure sur la per­sis­tance des repères essentiels.»

Alors, je me suis mis en quête dans les ter­rains vagues du sonore, afin d’ausculter le silence et de ques­tion­ner notre rela­tion au bruis­se­ment du monde. »

Un docu­men­taire réa­li­sé avec l’aide des stu­dios PomZed et le sou­tien du Fond d’aide à la Création Radiophonique de la Fédération Wallonie Bruxelles

𝙄𝙣𝙛𝙤𝙨 𝙥𝙧𝙖𝙩𝙞𝙦𝙪𝙚𝙨 : à suivre

Restez connecté·es pour la pro­chaine date !

__________________________

◆ Hervé Brindel est connu pour avoir réa­li­sé La Beune en 2016, Regards croi­sés en 2004, Made Wianta en 1991. Il a aus­si réa­li­sé vingt-huit docu­men­taires mon­tés entre 2000 et 2014, notam­ment au GSARA asbl. Il a d’ailleurs été res­pon­sable de la régio­nale de Bruxelles du GSARA asbl entre 2010 et 2014 et s’oc­cu­pait d’or­ga­ni­ser des ate­liers col­lec­tifs en radio, vidéo et de créer des outils pédagogiques.

Hervé est aus­si pas­sion­né de radio. Il a ani­mé et réa­li­sé l’émission radio « Objecteurs de Croissance » à Radio Panik entre 2005 et 2011. Entre 2013 et 2018 il a mon­té 5 docu­men­taires sonores : Moi raciste de Liévin Chemin, Le spleen de Lucy de Sarah Fautré et Mira Goldwicht, Le nez dans le gui­don de Liévin Chemin, Les experts du bitume de Vanessa Crasset, Pratiques de femmes, de l’intime au poli­tique de Gaëtane Meurice.