Archives du mot-clé : Centre Wallonie-Bruxelles

Plateaux phoniques

16 jan­vier 2020 à 19h30
Salle de spec­tacle
46 rue Quincampoix
75004 Paris
Réservez gra­tui­te­ment ici

Effraction

Ce nou­veau cycle ini­tié par le Centre Wallonie-Bruxelles en 2020 est dédié aux œuvres sonores et radio­pho­niques. Il se déploie à rai­son de 3 édi­tions par sai­son. La pro­gram­ma­tion de ce cycle est assu­rée par une carte blanche, accor­dée pour cette pre­mière édi­tion à Aurélie Brousse.

Effraction est une invi­ta­tion à décou­vrir la créa­tion sonore et radio­pho­nique belge poly­morphe, poly­glotte et dif­frac­tée. Trois ren­dez-vous dans la sai­son pour décou­vrir l’espace d’une soi­rée la richesse et la diver­si­té de ce pay­sage grâce à dif­fé­rents prismes.

Première invi­tée du cycle : Leslie Doumerc, « Ode à la radio­ac­ti­vi­té »

Journaliste de for­ma­tion, elle découvre la débrouille et le touche à tout sur les ondes de Radio Panik et Radio Campus Bruxelles. Elle fait ses armes radio­pho­nique aux seins des bouillon­nantes radio alter­na­tives bruxel­loises libé­rées des contraintes de for­mats et de ton. Depuis main­te­nant 9 ans, elle offi­cie tour à tour comme pro­gram­ma­trice, réa­li­sa­trice, ani­ma­trice, chro­ni­queuse. Elle trans­met aus­si son expé­rience à l’Université Libre de Bruxelles auprès des étudiant.e.s au mas­ter en jour­na­lisme.
Elle ne se las­se­ra jamais de répé­ter qu’il existe mille façons de racon­ter une his­toire en sons.
Pour cette pre­mière soi­rée « Effraction », Leslie pré­sen­te­ra à tra­vers des extraits de pièces choi­sies ses influences, son uni­vers et ses rhi­zomes sonores, les col­lec­tifs aux­quels elle a par­ti­ci­pé, son amour du micro et des beaux mots.
Une soi­rée qui don­ne­ra le beau son à l’expérimentation car c’est là son maître mot. On y par­le­ra de radio asso­cia­tive, de col­lec­tif, de bidouillage, de bri­co­lage et de séren­di­pi­té…

Dans un deuxième temps, décou­vrez la per­for­mance «On me mur­mure à l’o­reillette». Elle réuni­ra sur scène Leslie Doumerc et les auteurs/trices radios & sonores : Jeanne Debarsy, Vincent Matyn et Mathilde Schoenauer Sebag.
Cette séquence a été créée par Leslie Doumerc pour le fes­ti­val «Ear You Are» à Bruxelles en décembre der­nier.

Un son vaut mille mots. Et pour­quoi pas mille mots pour dévoi­ler un son ? Tour à tour au micro, des créateur.rice.s à l’ouïe fine vous racon­te­ront l’his­toire d’une bribe sonore. Où com­ment une cap­ta­tion à la déro­bée, un mor­ceau de mon­tage non fina­li­sé, un entre­mê­le­ment acous­tique impro­vi­sé a subrep­ti­ce­ment bou­le­ver­sé leurs oreilles à tout jamais…

Programme de cette pre­mière édi­tion :

Intro : Un petit détour par Bruxelles terre d’ex­pé­ri­men­ta­tion : Errons, errons, à petits pas, ten­tons !

La radio media de l’ins­tant, media de l’in­time
La force de la fra­gi­li­té
SON : Extrait Eponges d’une Nuit d’été_(collectif Utopies Sonore) — 4’49

La radio par tous, pour tous, hors stu­dios
Les péri­pé­ties du stu­dio volant de Radio Panik
SON : Intro Virée Zakoustique à 4days4ideas — (col­lec­tif Radio Panik) — 4’55

Transmission : défor­ma­ter l’in­for­ma­tion
Liberté de tons et de for­mats
SON : Extrait Le docu­men­taire de la Mort qui Tue — Adrien Giraud, étu­diant ULB — 5’44

La mise en scène de la mise en ondes : racon­ter des his­toires en son
Live Magazine, Ear You Are et nais­sance de On me Murmure à l’Oreillette
PERF LIVE : On Me Murmure à l’Oreillette (Jeanne Debarsy, Vincent Matyn et Mathilde Schoneneur Sebag) 45′