Archives du mot-clé : Voyage

Absence et ordonnée d’Anaïs

Un roadtrip contemporain entre Bruxelles et Sarajevo

Synposis

Février 1992, une guerre est sur le point de déchi­rer la Bosnie.
Anaïs, 7 ans, est mise à l’abri et envoyée en Belgique.
Février 2019, après 25 ans d’absence, Anaïs revient à Sarajevo.
Dans cette ville, le père d’Anaïs livre ses sou­ve­nirs au micro d’une radio clan­des­tine.

Dans les cou­lisses

Après la pluie

Un tres­sage déli­cat de récits : des sou­ve­nirs mar­quants de l’autrice, des récits mytho­lo­giques et des par­cours de vie d’habitant·es d’Awra Amba, une com­mu­nau­té en Éthiopie. Cet entre­mê­le­ment alchi­mique fait naître un espace temps ori­gi­nal où se déploie une quête per­son­nelle et uni­ver­selle autour des thèmes du conflit, de la rup­ture, du vivre ensemble.

𝙎𝙮𝙣𝙤𝙥𝙨𝙞𝙨 :

« Je me sou­viens de ces longues jour­nées d’é­té plu­vieuses pas­sées à regar­der par la fenêtre. L’image du monde exté­rieur se mélan­geait étran­ge­ment au reflet de mon visage dans la vitre.

Je savais déjà qu’un jour il me fau­drait m’arracher à cet uni­vers res­treint et mar­cher long­temps pour que les his­toires de ce monde ne me soient plus si étran­gères. Je savais qu’il me fau­drait absor­ber de nom­breux récits de tous bords et de tout temps, être patiente, vivre des rup­tures et conti­nuer pour­tant, obser­ver la dif­fé­rence, apprendre à l’ap­pré­cier.

C’est ce que je fis un jour sur les che­mins d’Ethiopie, dans une com­mu­nau­té hors du com­mun nom­mée Awra Amba. »

Fantasmes

Crédit: Dominique Goblet

Fantasmes est une créa­tion radio­pho­nique à ne pas à mettre entre les oreilles des per­sonnes mineures ou sen­sibles. Le dis­po­si­tif d’exploration sous hyp­nose, pro­po­sé par Marie Lisel, repousse les limites de l’imaginaire bien au-delà de ce qu’il est pos­sible ou auto­ri­sé de vivre dans le réel par­ta­gé. Ce n’est que dans une dimen­sion oni­rique que le fan­tasme, telle une caresse pour le cer­veau, sou­lage la ten­sion du désir. L’accompagné jouit alors de ses pleines poten­tia­li­tés aven­tu­reuses et éman­ci­pa­trices.

Médiathèmes | Le cinéma, les yeux fermés

Le 20 décembre de 18h30 à 20h30 au PointCulture Louvain-la-Neuve
Place Galilée 9/9A, 1348 Ottignies-Louvain-la-Neuve

Voyage au coeur de la réa­li­sa­tion radio­pho­nique avec Jeanne Debarsy

Jeanne Debarsy, artiste sonore et ingé­nieure du son, nous emmène dans un voyage à tra­vers des mondes inté­rieurs, des sou­ve­nirs enfouis, des sen­sa­tions anciennes, des émo­tions vécues, des évè­ne­ments forts dont il ne reste que des rémi­nis­cences. Tous ces mondes ins­crits en nous et qui façonnent à chaque ins­tant notre pré­sent. Elle pré­sen­te­ra des extraits de ses tra­vaux radio­pho­niques, de manière gra­duelle en pre­nant comme point de départ: l’émergence de la parole pour voya­ger ensuite, en plu­sieurs étapes, vers la subli­ma­tion de cette parole.

La Sardine et le Loup de mer

la sardine et loup de mer-1

Naguère, au ver­so des cartes de navi­ga­tion, on trou­vait le récit d’une aven­ture mari­time exem­plaire pour par­faire l’é­du­ca­tion des jeunes marins. En 2014, j’enfile un ciré jaune et embarque à bord du voi­lier d’un vieux loup de mer pour tra­ver­ser la Manche. S’engage une conver­sa­tion autour d’un savoir-faire, d’une pra­tique: il paraît que la meilleure façon d’ap­prendre la navi­ga­tion, c’est de prendre la mer.

Ino Vaovao Mada?

(Comment ça va Mada ?)

Un voyage musical à travers les terres malgaches.

En l’agréable et cha­leu­reuse com­pa­gnie des mal­gaches, nous décou­vrons la vie cultu­relle et musi­cale de Madagascar. La parole est don­née aux musi­ciens des villes et vil­lages, pour nous ame­ner à com­prendre com­ment ont per­du­ré les tra­di­tions musi­cales depuis les ori­gines du pays, jusqu’à nos jours. De la beau­té et de la sim­pli­ci­té des ren­contres, émer­ge­ront des bribes du quo­ti­dien mal­gache, un mode de vie unique et authen­tique.

Plus d’i­mages ici

Une com­pi­la­tion des musiques tra­di­tion­nelles col­lec­tées à Madagascar est éga­le­ment dis­po­nible sur sup­port cd. Ce double cd est ne vente pour le coût de 6 euros; n’hé­si­tez pas à le deman­der.