Ear you are

Du 4 au 8 décembre 2019 à Bruxelles Auditrices, audi­teurs, soyez tout ouïe : L’atelier de créa­tion sonore radio­pho­nique fait son fes­ti­val et vous invite pour cinq jours de ren­contres autour du son. « Boum ! », fait le tym­pan En broad­cast, en pod­cast, sur scène, … elle foi­sonne, elle résonne, la créa­tion sonore va[…]

Ear You Are, festival d’art sonore et radiophonique

Du 4 au 8 décembre 2019 à Bruxelles

1323 minutes de sons / 8 créa­tions inédites / 53 intervenant.e.s / 21 enceintes / 3 ate­liers

Avec: Léa Roger, Flavio Bagnasco, Rudy Romanowski (Au pla­fond de la libel­lule), Chantal Dumas, Guillaume Abgrall, Chiara Todaro, Zoé Suliko, LeCollectifWow, Félix Blume, Claudia Rojo, Claire Williams, le col­lec­tif l’é­coute buis­so­nière, Vincent Matyn, Jeanne Louve, Aurélie Louve, Alice Lemaire & Csilla Deák, Wederik de Backer, Sebastian Dicenaire, Fractales Frangynes Radio, Juliette Volcler, Emmanuel Moreira, Brune Campos, Léo Campbell Algar, Anna Friz, Carole Rieussec, Erin Sexton, June Laka et Victor Focquet (Plagktos Collectif), Clément Nourry, Célia Jankowski, Isabelle Sainte-Rose, Maxime Lacôme, Nico Gitto, La Sirocco, Jan Vorst, Chloé Despax, la com­pa­gnie Les Belles Oreilles, Èlg, Edwin Brys, Émilie Praneuf, Amélie Lemonnier, Juliette Van Peteghem, Alexandre Jacob, Michel Bystranowski, Sébastien Schmitz, Florent Barat, Julia E Dyck.

5 lieux à Bruxelles :
Le ciné­ma Nova, Maison euro­péenne des Auteurs et des Autrices- MEDAA, Théâtre La mon­tagne magique, Théâtre Poème et Hectolitre

Programme com­plet : http://festival2019.acsr.be/

Météore

Il y a quelqu’un
J’ouvre la porte Et je sais Qu’il y a quelqu’un
Je m’en dou­tais
Déjà Depuis quelques jours
Depuis quelques jours Déjà
Je sen­tais sa pré­sence
.

Météore est le deuxième volet du trip­tyque Baron Samedi, écrit par l’au­teur de théâtre Ludovic Drouet. Ces trois fic­tions radio­pho­niques Meute, Météore, Bunker, réa­li­sées en sté­réo et en binau­ral, ne racontent qu’une seule et même his­toire.

Les com­men­taires enten­dus lors des Phonurgia Awards 2019:
«Avec une grande éco­no­mie de moyens et de sobrié­té dans la réa­li­sa­tion, c’est d’au­tant plus admi­rable d’ar­ri­ver à créer de telles ambiances et un tel jeu dans la double nar­ra­tion. Très beau tra­vail.» Juliette Volcler, cher­cheuse indé­pen­dante, autrice et cri­tique sonore.
«Une pièce d’une grande finesse. Si je dois choi­sir un mot pour défi­nir cette fic­tion ce serait la jus­tesse, autant dans le ton de la voix que dans l’ha­billage sonore.» Léa Minod, réa­li­sa­trice sonore
«Cette pro­duc­tion, et ce n’est pas si fré­quent, crée des sortes d’i­mages arrê­tées, comme celle du feu, grâce à un tra­vail conju­gué du texte et du son. En l’é­cou­tant, je pen­sais à des gra­vures, à des images très fortes. Le temps s’ar­rête un moment. C’est très simple et très brillant.» Marie-Madeleine Mervan-Roux, Directrice de recherche au CNRS sur l’his­toire sonore du théâtre.

Réalisé par Nora Boulanger Hirsch et Chloé Despax Texte et interprétation : Ludovic Drouet Prise de son et montage : Chloé Despax et Nora Boulanger Hirsch Mixage : Bastien Hidalgo Ruiz Illustration : Sibylle Cabello

Prix : Sélectionné au Phonurgia Awards 2019 (catégorie fiction)

Production : Radio Panik. Soutenue par l'ACSR et le Fonds d’Aide à la Création Radiophonique de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Licence : C.C.

Être, venir, aller

Bruxelles, canal de la Senne.

Mazina, Marnélice, Rahman et Ghasem, quatre adolescent.e.s, patientent der­rière les murs d’une ancienne caserne mili­taire, leur Petit Château.
Nés ailleurs, ils attendent de savoir si leur ave­nir se des­sine en Belgique ou hors de ses fron­tières.
C’est le temps de leurs 18 ans.
Dans ce lieu de tran­sit qui les accueille alors qu’on décide de leur sta­tut, ils cherchent leurs mots
pour se racon­ter.

En Belgique, les mineur.e.s étranger.e.s non accompagné.e.s qui se déclarent aux auto­ri­tés sont accueilli.e.s sur le ter­ri­toire de façon incon­di­tion­nelle jusqu’à leur majo­ri­té.
Être, venir, aller raconte le par­cours de ces jeunes gens au moment char­nière où ils quittent
l’enfance légale et perdent les pro­tec­tions qui y sont liées. Il pro­pose à l’auditeur une réflexion qui se
veut sen­sible autour des notions de véri­té, d’errance, d’arbitraire.

A écou­ter sur Radio Panik 105.4FM, l’é­mis­sion Radio Passe-Partout réa­li­sée par les jeunes du Petit Chateau et Caroline Berliner

A lire, une inter­view sur le maga­zine du PointCulture

Sélectionnée pour concou­rir au Phonurgia Awards 2019, la pièce a été bien reçue:

Alessandro Bosetti: «Un inves­tis­se­ment émo­tion­nel très très fort, … un mon­tage très savant. J’admire beau­coup.»

Juliette Volcler: «Très fin, très sub­til, la réa­li­sa­trice joue extra­or­di­nai­re­ment bien sur les silences des per­son­nages.»

Anne Gillot: «Une oreille incroyable», «un dépla­ce­ment génial de la radio dans la radio.»

François Nida: «Mets les pieds dans le plat en nom­mant une cer­taine poli­tique menée en Belgique et ailleurs.»

Avec Mazina Dziengué, Rhaman Tajik, Marnélice Ndogo, Ghasem Moussavi, Et Heïdi Marcoen, Nathalie Leroy, Carlos Amegbedji, Céline Heggen, Francesca Marzano, Morgane Vincart, Catherine Nicaisse et Laurence André. Prise de son et montage : Jeanne Debarsy Prise de son additionnelle : Corinne Dubien, Youssouf Fane et l’équipe de Radio Passe Partout Montage, mise en onde et mixage: Christophe Rault Visuel: Martial Prévert Réalisation : Caroline Berliner Ce projet est dédié à Amir Abdelouahed. Merci à Isabelle Plumat et à la direction de Fedasil à Jessica Decoster et à toute l’équipe du CADE à Nathalie Leroy et aux enseignantes du Campus Saint-Jean à Leslie Doumerc, Guillaume Abgrall, Jean-Yves Mangnay, Arthur Lacomme et à toute l’équipe de Radio Panik. à Dirk Van Geystelen et à Claire Terlinden. à Carmelo Iannuzzo, Clémentine Delahaut, Bastien Hidalgo Ruiz et Camille Valençon à Antoine Laubin, Emmanuel Marre, Félix Blume, Lise Wittamer, Sabrina Calmels, Clara Guemas et à toute celles et ceux qui ont croisé ma route lors de la réalisation de ce documentaire

Production : Le Bruit et la fureur asbl, avec le soutien du Fonds d’aide à la création radiophonique de la Fédération Wallonie-Bruxelles, du Fonds d’impulsion à la politique des immigrés de la Cocof et de l’ACSR

Syntone a 10 ans!

Syntone, la revue d’actualité et de cri­tique radio­pho­nique a fêté ses 10 ans! Elle s’est joint à Radio Panik pour célé­brer la richesse de l’expression radio­pho­nique et a pro­po­sé une confé­rence-émis­sion-per­for­mance autour de l’histoire de la radio et son futur.

Archives, créa­tions, écri­tures, jeux pour l’oreille, la trans­mis­sion a explo­ré les mani­festes qui ont mar­qué l’histoire de l’art radio­pho­nique et s’est adon­né à la futu­ro­lo­gie pour des­si­ner les poten­tia­li­tés de la radio de demain et lais­ser s’exprimer avec fan­tai­sie nos dési­rs.

L’émission a ren­du éga­le­ment hom­mage à Marcel Xhaufflaire, membre fon­da­teur de Radio Panik et de l’ACSR, auteur lui même d’un texte mani­feste en 2001.

Avec:

- Juliette Volcler, coor­di­na­trice édi­to­riale de Syntone, cher­cheuse indé­pen­dante et autrice de deux essais : Le son comme arme, les usages poli­ciers et mili­taires du son (La Découverte, 2011) et Contrôle. Comment s’inventa l’art de la mani­pu­la­tion sonore (La Découverte / La Rue musi­cale, 2017).

- Étienne Noiseau, fon­da­teur de Syntone, artiste, réa­li­sa­teur sonore et cri­tique radio­pho­nique.

- Anna Raimondo, artiste sonore et radio­pho­nique, per­for­ma­trice et cura­trice de Saout Radio, avec Perline Desanges (médium) et Serge Ducas (astro­logue).

- Guillaume Abgrall, radio­logue, membre actif de Radio Panik.

- Bastien Hidalgo Ruiz et Damien Dewulf a la tech­nique.

Un évè­ne­ment orga­ni­sé par l’acsr dans le cadre des 35 ans de Radio Panik.
Quelques images par ici > http://www.acsr.be/galerie/syntone-a-10-ans/