02.10 2020

Séance d’écoute #4 – « Rythmes (in)visibles » d’Anna Raimondo

Séance d'écoute
► Séance d’écoute #4
« Rythmes (in)visibles », un projet d’Anna Raimondo
Vendredi 2 Octobre de 18h à 19h30
à l’IMéRA (sur réservation uniquement)
Bâtiment des astronomes
2 Place Leverrier, 13004 Marseille
Réservez ici : https://manifesta-13.reservio.com/…/f88df8b2-c617-4c52…/
+ à Dar Bellarj à Marrakech (sur réservation uniquement / place limitées – merci d’écrire au le18marrakech@gmail.com)
Radio Grenouille et Manifesta Biennial 13 Marseille invitent Anna Raimondo à présenter son nouveau documentaire sonore. Vous pouvez y assister en chair et en os et nous retrouver à 18h00 à l’IMéRA à Marseille, ou bien suivant le lien pour une écoute en direct streaming sur radio Grenouille: www.radiogrenouille.com/live-player
Pour ceux qui se trouvent à Marrakech, vous pouvez aussi nous rejoindre à Dar Bellarj, sous réservation par email (le18marrakech@gmail.com) à 17h00 GMT+1 avec les protagonistes du documentaire radiophonique.

Guidées par les oreilles et les voix de Latifa, Mina, Zahra, Meriem Saou’d, Amina, Rachida, Nadira, Khadija et Fatima, « Rythmes (in)visibles » propose une dérive auditive dans les ruelles de la Medina de Marrakech à partir d’une perspective genrée et plurielle. En se concentrant sur une approche audio-orale, l’intention est de créer un chœur multiple de voix basé sur la narration personnelle de leurs perceptions, valeurs et expériences quotidiennes de la ville, en se concentrant également sur le paysage sonore public et ses propres rythmes, que ces femmes contribuent à composer.
Nous avons donc décidé d’écouter plutôt que d’observer la complexe relation entre visibilité et invisibilité des corps des personnes identifiant en tant que femmes dans l’espace public à Marrakech, nous focalisant plutôt sur comment écouter les liens entre espaces privés et publiques et ce que ils peuvent relever.
› Interviews, montage et réalisation : Anna Raimondo
Prise de son avec Jeanne Debarsy
Mixage et prise de son additionnelles : Bastien Hildalgo Ruiz
Traduction du darija au frances par : Aida Bouissehak et Nourredine Ezarraf
Médiation : Noureddine Ezarraf, Maha el Madi & Francesca Masoero
› Produit par Deutschlandfunk Kultur en co-production avec atelier de création sonore radiophonique à Bruxelles, Studio Euphonia- Radio Grenouille à Marseille.
› Présenté dans le cadre de Manifesta 13 Marseille et réalisé grâce à la résidence artistique LE 18 dans le cadre du programme Qanat et et en partenariat avec la Fondation Dar Bellarj à Marrakech, dans le cadre des Ateliers Collectifs et soutenu par Stimulerings Fund et la Fondation Susanna Biedermann.
› Anna Raimondo utilise la voix et l’écoute comme des plateformes de rencontre, de collaboration et d’échange, des outils de diffraction des identités, des moyens de communication, des conduits relationnels. En questionnant les limites entre le public et le privé ainsi qu’entre les genres et les connotations qu’y sont associées, elle réactive ou déconstruit des imaginaires et des pratiques culturelles (de la figure de la sirène aux chansons pop jusqu’aux encouragements et aux dictons) pour rejouer et fluidifier les notions d’identité et de subjectivité. Finalement, il s’agit d’écouter et d’interroger – d’une façon toujours accessible et souvent ironique – la place des femmes, cis et trans, dans la sphère publique et, plus généralement, notre relation à l’Autre et à l’altérité.
► Programme sonore avec Manifesta Biennial
Du 3 septembre au 29 octobre 2020
Le Programme sonore souhaite valoriser les champs de la création et de la médiation sonore. Pour cela, Manifesta 13 donne carte blanche à Radio Grenouille – Euphonia pour penser un programme d’accompagnement et de diffusion d’artistes souhaitant s’initier ou travaillant déjà les arts sonores. Seront ainsi mises en œuvre deux résidences de création sonore, six séances d’écoutes en entrée libre dans Marseille et une Galerie Sonore à la présence régulière sur nos ondes.
PARTAGER :