Artiste sonore

Anna Raimondo

Biographie

Anna Raimondo utilise la voix et l’écoute comme des plateformes de rencontre, de collaboration et d’échange, des outils de diffraction des identités. En questionnant les limites entre le public et le privé ainsi qu’entre les genres et les connotations qu’y sont associées, elle réactive ou déconstruit des imaginaires et des pratiques culturelles (de la figure de la sirène aux chansons pop jusqu’aux encouragements et aux dictons) pour rejouer et fluidifier les notions d’identité et de subjectivité. Finalement, il s’agit d’écouter et d’interroger – souvent avec ironie – la place des femmes cis et trans dans la sphère publique et, plus généralement, notre relation à l’Autre.

Diplômée du Master en Arts sonores (University of the Arts of London), Anna Raimondo poursuit actuellement ses recherches doctorales sur l’écoute et sa relation avec la discipline de la géographie urbaine à partir d’une perspective féministe intersectionnelle. Cette thèse est réalisée en codirection entre l’Université libre de Bruxelles (Daniel Vander Gucht) et l’Académie royale des beaux-arts de Bruxelles (Daniel Blanga Gubbai). Anna Raimondo a participé à plusieurs expositions et festivals internationaux, dont entre autres : l’exposition personnelle « Nada que declarar » au Centro Cultural Matienzo de Buenos Aires (commissaire : Tam Ciai Painé) en 2019 ; « Seremos serais de la manera más alegre » au CAso- Casa del Bicentenario de Buenos Aires (commissaire : Florencia Curci) en 2018 ; l’exposition collective « Invisible » dans le cadre de la Biennale de Dakar (commissaire : Alya Sebti) en 2018 ; l’exposition collective « Africa is not an island » au MACAAL de Marrakech en 2018 ; « Nuove frontiere del benessere dell’ecosistema vaginale » à la galerie Ex Elettrofonica de Rome (commissaire : Lucrezia Cippitelli) en 2017 ; « Nous serions sérieuses de la manière la plus heureuse » au Cube – independent art room à Rabat en 2017 ; « Mi porti al mare? » au MAAC de Bruxelles (commissaires : Nancy Casielles et Nancy Suárez) en 2016.
Ses travaux radiophoniques ont été diffusés dans différents pays et en plusieurs langues : Kunst Radio, Deutschlandradio Kultur, RAI, RTBF…

En qualité de commissaire, elle a travaillé à des projets d’art sonore et radiophonique dans différents espaces et événements, comme la documenta 14 – Radio Program à la SAVVY Galery de Berlin ou le Friday Late au V&A Museum à Londres. Elle a été primée à plusieurs reprises : prix Médiatine de la Ville de Bruxelles en 2018; Palma Ars Acustica pour la création radiophonique « Me, my English and all the languages of my life » en 2016 ; prix d’art sonore PIARS pour le paysage sonore « La vie en Bleu » en 2014.

Contact

info@annaraimondo.com
Compétences
Réalisation
Montage
Écriture