Formations 2018

  • La Coquille: reprise le 8 sep­tembre.
  • Prise de son avec Irvic D’Olivier du 27 au 30 sep­tembre.
  • Stage de mon­tage avec Aurélien Lebourg et Bastien Hidalgo Ruiz les 13 – 14 et 27 – 28 octobre
  • Voix impos­sibles avec Myriam Pruvot du 7 au 11 novembre

Stage de montage

En réa­li­sa­tion radio­pho­nique, comme dans d’autres domaines, il est sou­vent néces­saire et appré­ciable de tra­vailler en équipe, dès lors que l’on sou­haite obte­nir un résul­tat pro­fes­sion­nel. Ce qui implique la néces­si­té d’adopter une méthode de tra­vail opti­male dès le départ, et cohé­rente tout au long des étapes de réa­li­sa­tion pra­tique.

Le choix d’un logi­ciel de mon­tage est déter­mi­nant pour la suite de la pro­duc­tion et les inter­ac­tions avec les inter­ve­nants ulté­rieurs. Le but de ce stage est d’acquérir les bases théo­riques et pra­tiques qui vous per­met­tront d’appréhender sans sou­ci ces logi­ciels de mon­tage et mixage pro­fes­sion­nels, en déve­lop­pant une méthode de tra­vail effi­cace.

Faire en sorte que la tech­nique se mette au ser­vice de votre démarche artis­tique.

Clôture des ins­crip­tions le 1er sep­tembre 2018

Le pro­gramme en détail

Initiation à la prise de son dans le documentaire radiophonique

Photo de Marc Wathieu

Comme chaque année, Irvic D’Olivier vous invite à une ini­tia­tion à la prise de son pour échanger, dis­cu­ter, ana­ly­ser et pra­ti­quer.

Clôture des ins­crip­tions le 20 août 2018.

Le pro­gramme en détail

la Coquille

La Coquille, keza­ko?
Il s’agit d’une suc­ces­sion d’ateliers radio­pho­niques créa­tifs et ludiques, pro­pices à l’éclosion d’idées nou­velles et de résul­tats sur­pre­nants !

L’objectif de la Coquille est plus que jamais de favo­ri­ser la créa­ti­vi­té et la spon­ta­néi­té au tra­vers d’exercices basés sur des contraintes, sans s’alourdir des notions théo­riques liées aux tech­niques du son.
Bienvenue donc à toute per­sonne dési­rant s’essayer à des jeux radio­pho­niques ! Aucun pré­re­quis tech­nique n’est néces­saire pour cette coquille, il vous faut seule­ment avoir le goût du son, de la voix et être dési­reux d’explorer dif­fé­rentes formes de nar­ra­tion par le son !